« Confirmation : pas besoin de masquer les noms des auteurs pour les reviewers | Accueil | Lancet : numéro spécial 9/11 pour le 10ème anniversaire »

jeudi 08 septembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Charlier Philippe

Merci pour cet article (et cette problématique) passionnant !
-
On pourrait presque dire, en réalité, que la faute est partagée. entre qui ? Un anthropologue (Morton) qui arrange ses résultats pour les conformer à son idée préconçue (son intuition géniale ?). Et un autre anthropologue (Gould) qui trouve là un joli bouc émissaire comme un modèle ancien à lapider...
-
C'est un peu la même histoire que celle de Mendel, qui, bien sûr, avait raison quant aux lois de l'hérédité... mais dont l'analyse des résultats botaniques (des petits pois) montre qu'ils sont trop beaux pour être vrais.
-
Après tout, "le monde est écrit en langage mathématique", mais toute formule n'est qu'une approximation de la réalité, non ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations