« Arrêtons de transférer des os d'une tombe dans une autre ! | Accueil | Confirmation : pas besoin de masquer les noms des auteurs pour les reviewers »

mardi 06 septembre 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Hervé Maisonneuve

Merci pour cette référence des Echos que je n'avais pas lue... Il est intéressant de voir que ces informations (reprises du New York Times) sont diffusées dans le grand public, mais attention aux opinions hatives des journalistes.. Quels sont les faits... Il y a plus de rétractations mais les facteurs explicatifs sont mal connus ; les rétractations sont surtout le fait des erreurs et reconnaître ses erreurs est bien... ce n'est pas le cas dans de nombreux domaines.. donc ne blâmons pas les sciences ; les rétractations semblent être le fait des sciences fondamentales surtout... à confirmer, donc pas d'amalgame avec les médicaments et leur dangerosité pour le public, car c'est un autre problème : où sont les faits ? Que ce soit DSK ou Médiator, cela fait vendre, et il est facile d'en rajouter.
H Maisonneuve

yann

Merci pour ce papier intéressant!

Ha-Vinh

(suite)
Certains commence à lier la pratique des auteurs fantômes et l'augmentation inquiétante du nombre d'article rétractés ces dernières années, mettant même en doute la qualité de la recherche médicale:

Le journal Les Echos fait un titre: "La fraude scientifique s'intensifie dans les revues". Vous pouvez voir l'article ci-dessous:

http://www.lesechos.fr/innovation/sciences/0201572871653-la-fraude-scientifique-s-intensifie-dans-les-revues-214391.php

Il ya a eu un flash info sur France Inter hier à propos de ce constat effectué par l'éditeur canadien Thomson Reuters.

Cordialement.

Ha-Vinh

Voici un autre témoignage d'un auteur fantôme:

http://scholarlykitchen.sspnet.org/2011/05/18/stick-to-your-ribs-ghost-writers-in-the-sky/

Les deux dernières questions de l'interview:
"que pensez vous de l'ail?" réponse: j'adore, rappelez vous que je ne suis pas un vampire
"comment allez vous vous déguiser pour Halloween?" réponse:en médecin chercheur

Cordialement

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations