« Les dépenses du Wellcome Trust pour les articles en Open Access publiés par leurs chercheurs : qui gagne le plus dans le jeu de l'Open Access ? | Accueil | Embellissement de données et/ou laxisme du NEJM à propos d’un article d’éminents spécialistes parisiens de médecine interne »

jeudi 10 avril 2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Bonjour

votre commentaire est pertinent. Il est évident que liens d'intérêts et financement seront mis à jour. Le projet reste en partie artisanal, avec une équipe motivée sans grands moyens financiers. Ils ont énormément progressé sur le métier, et une marge d'amélioration existe toujours. Il reste quelques imperfections typographiques... pas grave car la pérennité semble assurée, et des jeunes ont été formés à la publication.

Pour le pdf, il va falloir trouver une technologie pas chère, mais cela existe... Il leur faudrait des bras et des jambes supplémentaires car ils travaillent énormément au projet. Organiser un tel projet avec peu de ressources était inimaginable !!!

docteurdu16

Merci pour cette information.
Je remarque deux choses : 1) rien sur les déclarations de liens d'intérêt des auteurs ; 2) rien sur le financement.
Enfin, mais cela a déjà dû être signalé : le format pdf.
On ne peut qu'encourager le développement de ce genre de revues mais la forme me paraît ancienne, pas seulement le pdf mais la mise en page, la structuration, les rubriques, et cetera. Il est clair qu'il n'était pas possible de faire pire que La Revue Prescrire...
J'essaierai désormais de me mettre au fond.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations