« Les liens entre rédacteurs de revues et industrie pharmaceutique : un peu plus de transparence serait souhaitable | Accueil | Newsletter de janvier 2018 envoyée avec le titre "SIGAPS manipulé par des CHU -- Lanceur d'alerte anonyme à Montpellier ?" »

vendredi 16 février 2018

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Seraya Maouche

Bonjour,

1) Je rappelle ce que dit COPE (Committee on Publication Ethics) à ce sujet:
"Journals must allow debate post publication either on their site, through letters to the editor, or on an external moderated site, such as PubPeer."[1]


2) La question que posent les chercheurs depuis cette décision du NIH conerne la conservation des commentaires qui ont été publiés sur PubMed Commons. Ethique & Integrity dispose dans sa base de données RIFCOP de l'intégralité des commentaires, ces données seront publiées prochainement sur Data.Gouv.fr [2]
L'équipe PubPeer dispose également d'une copie de ces commentaires, ils les mettront sur leur plateforme dans les prochaines semaines.

[1] https://publicationethics.org/postpublication

[2] https://www.data.gouv.fr/fr/organizations/ethique-integrite/

Bien cordialement,

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations