« Proposez un tweet pour que la revue fasse la promotion de votre article | Accueil | Ces 2 auteurs ont contribué également à ce travail : oui, mais les hommes devant les femmes ? »

mardi 12 février 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

S. Barahj

Il y a aussi le simple retardement de la publication par les "peer reviewers" le temps de publier sur la même hypothèse les premiers.
Un collègue hématologue fondamentaliste en a été victime.
La découverte du LAV dont la publication fut dûment retardée, LAV devenu HIV1, a aussi donné lieu à un exercice honteux de la puissance d'influence du laboratoire de Gallo. Qui a même comme par hasard isolé "chez un sujet américain aux UsA" exactement la même souche qu'à Paris selon la séquence ARN; Ce qui , on l'a appris ensuite est impossible vu la variabilité génétique du virus. Ils ont fini par parler de containation accidentelle. Quelle honte ! Associée à un vol qui a coûté des millions voire plus de royalties sur les tests à l'Institut Pasteur.
Le chercheur est un loup pour le chercheur.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations