« Newsletter de février 2018 envoyée le 1 mars avec le titre "Des chercheurs publient trop... danger !" | Accueil | 20 % des rétractations demandées par les institutions ne sont jamais faites »

lundi 18 mars 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Thierry Chinet

"Nous manquons de bons journalistes qui lisent les publications originales, et savent choisir celles qui sont de qualité"

C'est le moins que l'on puisse dire dans notre pays... Pourtant, des journaux comme le NYT ont eux des journalistes de grande qualité pour les sujets scientifiques. C'est donc possible

Julien

Si la rédaction d'articles scientifiques courts et standardisé, certes répond à un besoin de démocratisation et de pédagogie vis à vis du grand public, il perd en route l'essence même de cette discipline complexe.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations