« les premiers auteurs sont 38 % plus susceptibles d'être les responsables des inconduites scientifiques | Accueil | Ouverture congrès mondial de l'intégrité scientifique : les référents français peu intéressés ? »

vendredi 31 mai 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Poupon Raoul ancien PUPH

J'ai connu des tricheurs (qqfois devenus président ou directeur de...)
J'ai connu beaucoup plus de chercheurs(euses) hyperhonnêtes,c'était peut être une des raisons de leur faible nombre de publications

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations