« les premiers auteurs sont 38 % plus susceptibles d'être les responsables des inconduites scientifiques | Accueil | Ouverture congrès mondial de l'intégrité scientifique : les référents français peu intéressés ? »

vendredi 31 mai 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Poupon Raoul ancien PUPH

J'ai connu des tricheurs (qqfois devenus président ou directeur de...)
J'ai connu beaucoup plus de chercheurs(euses) hyperhonnêtes,c'était peut être une des raisons de leur faible nombre de publications

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations