Les PhD en biomédecine connaissent des formes graves d’inconduite scientifique de la part de leurs établissements de recherche

RE_C'est une enquête à laquelle 72 PhD de l'université d'Oslo ont répondu en 2016. L'article a été publié le 14 octobre 2019 dans Research Ethics (il faut 3 ans pour analyser 72 questionnaires ! merveilleux).

Voici une partie du résumé : Dans l'ensemble, 13 % des PhDs en biomédecine récemment diplômés ont déclaré connaître des personnes dans leur environnement immédiat de recherche qui avaient commis des formes graves de malhonnêteté scientifique. Un faible pourcentage de doctorants (1,4 %) ont indiqué qu'ils avaient eux-mêmes commis de tels actes. Environ 3 % des candidats avaient subi des pressions pour commettre des formes graves de malhonnêteté et près du tiers des répondants avaient subi des pressions contraires à l'éthique en ce qui concerne la paternité des articles (auteurs). Treize pour cent ont déclaré avoir subi des pressions contraires à l'éthique par rapport à d'autres formes de malhonnêteté et 11 % ont subi les conséquences d'une certaine forme de malhonnêteté scientifique. Dix-huit pour cent des répondants croyaient qu'une ou plusieurs actions, qui dans la littérature étaient perçues comme une inconduite scientifique, n'étaient pas mauvaises…… Dans certains domaines, les normes des doctorants sont plus strictes, comme l'utilisation de méthodes d'analyse statistique, tandis que dans d'autres, comme les fautes professionnelles, il y a peu de changement afin d'accélérer les publications.

Il y a quelques mois, un étudiant en thèse de science m'a raconté comment il a travaillé. Après un an, ses résultats n'étaient pas convaincants… il avait une centaine de données…. pas de valeurs de P significatives…   Son directeur de thèse a regardé les résultats… commencé à écarter 20 données, puis 40 données…  et les tests statistiques étaient significatifs sur cet échantillon de 60 données !!!  Banco.. pour publier et contribuer à la thèse. L'étudiant est mal à l'aise..  très mal à l'aise… mais son directeur de thèse trouve cela normal..  et en répond pas à quelques remarques de l'étudiant. Parfois la réponse classique du directeur de thèse est : "Fais comme cela et tu auras ta thèse… PLus tard, tu feras comme tu veux…."

Avez-vous des histoires anonymes de ce type ???

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • lors du passage de ma thèse sur les acides aminés je n’ai pas eu à modifier les résultats.
    cependant j’avais à étudier les résultats d’un lait maternisé par rapport avec le tout venant(laits maternels-maternisés)
    le résultat du lait étudié ne montrant aucune amélioration significative, ceci a été mal vécu par le directeur de thèse qui me l’a fait copieusement ressentir lors de la soutenance accordée du bout des lèvres
    O tempora …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer