« L'art de la citation (1/5) : Un constat accablant car 25 % des références ne contiennent pas les données attendues | Accueil | Expliquer comment l'ordre des auteurs a été choisi : une bonne décision mais est-ce faisable ? »

mardi 05 novembre 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Bonjour

très bonne remarque sur le LateX... qui est un logiciel excellent? Je ne sais pas l'utiliser, mais j'ai parfois des étudiants qui l'utilisent (pas dans le médical). Des revues médicales acceptent le LateX.

Je pense que LateX viendra dans le médical et comme vous le dites par les étudiants... Bonnes remarques sur la formation difficile. Je crois que votre suggestion d'avoir un référent LateX est bonne.
Cordialement

Matthieu

De plus en plus de revues nous proposent/demandent de rédiger les articles sous LateX (langage de programmation).
La mise en forme est alors pré-déterminée si l'on utilise le modèle proposé par le journal.
C'est une pratique qui est courante dans les journaux et maths / physique / ingénierie et qui arrive de plus en plus dans le domaine médical (aujourd'hui, les thèses sont souvent écrites avec ce format).

Le seul souci c'est que LateX est un langage de programmation auquel il faut se former et il faut l'utiliser assez régulièrement pour ne pas perdre les bons réflexes. C'est donc du temps en plus.
Doit-on avoir un référent LateX dans chaque Laboratoire de recherche pour mettre en forme ?

Avec ce process, les maisons d'éditions n'ont quasiment plus de travail à fournir. Quid des APC qui restent toujours exorbitant.
Ce n'est pas forcément LA solution mais cela peu facilité certains processus.

Maisonneuve

Merci pour ces remarques
MDPI a été longtemps classé parmi les prédateurs... Chez MDPI, il y a de tout : de bonnes revues et des revues prédatrices. Cette position n'est pas partagée par tous... https://www.redactionmedicale.fr/2018/09/jai-fait-un-billet-le-2018-sur-mdpi-une-ancienne-maison-d%C3%A9dition-qui-a-profit%C3%A9-de-lopen-access-pour-am%C3%A9liorer-ses-revenus.html

Cordialement

Sylvain Bernès

"...comme ceux qui ont répondu ont publié 4 articles dans l’année, ils ont consacré 52 heures dans l’année pour la mise en forme de leurs articles !"

Les comptes seraient corrects pour des auteurs avec un taux d'acceptation de 100% des articles soumis. Il faut prendre en compte les temps de re-formatage en cas d'échec, et donc les 52 heures sont un minimum.

Les pires sont chez MDPI, où les auteurs font TOUT le travail de formatage ET d'édition. Au vu des APC, le rapport qualité/prix est franchement mauvais.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations