« BMJ : numéro de Noël toujours surprenant et agréable à lire | Accueil | Bonne année avec le vrai cycle de Krebs »

lundi 30 décembre 2019

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Merci pour votre commentaire et bien d'accord

Un article a une valeur marchande et ceci a très bien été expliqué dans le livre d'un professeur de finances australien

Publish or Perish
Perceived Benefits versus Unintended Consequences
Imad A. Moosa, Professor of Finance, Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT), Australia

https://www.e-elgar.com/shop/publish-or-perish

Pierre Rimbaud

A mes yeux (exaspérés) tous ces qualificatifs emphatiques et abusifs ne SURvalorisent pas les publications, ils les DEvalorisent.
Leur détestable inflation ne fait que s'aggraver, et je ne suis pas sûr que les femmes parviendront à nous en débarrasser... avant de s'y convertir elles aussi ?
Le mal est malheureusement plus profond : les publications sont désormais des produits, qui se vendent sur un marché, avec des techniques promotionnelles.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations