« COVID-19 : recyclage des mêmes malades pour publier dans différentes revues... | Accueil | Essais randomisés et revues systématiques ne sont pas les articles les plus cités parmi le top 50 des citations classiques en pédiatrie »

mercredi 08 avril 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Merci Alexis pour votre commentaire.
Personne ne sait si le traitement de D Raoult est utile. On ne sait pas si les bénéfices seront supérieurs aux risques connus.

Au moins trois raisons expliquent les controverses :
- il existe des méthodes scientifiques, connues, validées qui apporteront la réponse, mais le Pr Raoult ne les reconnait pas ;
- les débats du Pr Raoult se font par YouTube ou des revues de complaisance, et cela ne permet pas un débat serein avec ré-évaluation de ses données, comme le fait la communauté scientifique. Il ne montre pas ses données originales, données dites 'sources' et cela engendre une suspicion de non respect des principes d'intégrité scientifique ;
- faire des sondages (Le parisien) pour évaluer l'efficacité d'un médicament est honteux et ne respecte pas les régulations pour évaluer un traitement ; cela engendre des risques pour la population.

Je souhaite qu'un traitement soit découvert, mais les chinois ont commencé avant nous et n'ont pas trouvé.
Cordialement

Alexis

Bonjour, site intéressant avec des sources, je suis plutôt partisan de l'action du professeur Raoult ( je ne suis pas scientifique ni du corps médical ), agir avec un traitement avec peu de risque, pour objectif la diminution/disparition de la charge virale en attendant des études pour confirmer l'efficacité et recevoir une AMM.

Je ne crois pas avoir entendu le professeur Raoult dire que son traitement allé guérir ou que son traitement était déjà la référence ( autorisé ) pour traiter le SARS cov 2, mais que c'était une piste et qu'il l'exploité déjà.
Si je me trompe, je serais vraiment content que vous me sourciez mon erreur.

Yves Goulnik

Merci pour ces analyses toujours rigoureuses, les liens sont également appréciés, en particulier l'interview d'André Grimaldi.

Maisonneuve

Bonjour,
pour le lien vers l'article sur l'éthique en situation d'urgence, il s'agit d'un problème avec Université de Toulouse. J'ai signalé
Cdlmt

X Liem

Bonjour

Merci pour ce billet.

Le lien vers l article sur l'éthique en situation d urgence ne marche pas, pourriez vous le mettre à jour ?


EL

Merci pour ces liens et cette analyse rigoureuse !

DDD'

on espère que la même rigueur scientifique sera appliquée au nouveau vaccin contre le SRASCoV2..puisqu'elle n'a pas été appliquée lors de la pandémie H1N1 ..(neurotoxicité du pandemrix avérée dès le début/ BMJ 2018;362:k3948 doi: 10.1136/bmj.k3948 (Published 20 September 2018) et faible mortalité de la maladie..

d'accord pour ne pas s'emballer mais la rigueur semble être à géométrie variable..par ailleurs, d'accord pour dire que Raoult aurait voulu empêcher l'utilisation de son traitement il n'aurait pas fait mieux..

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations