« Les fraudes de Mart Bax, anthropologue hollandais, découvertes 18 ans après les premiers soupçons et 10 ans après sa retraite | Accueil | TheMetaNews : bon projet avec deux newsletter hebdomadaires pour les jeunes chercheurs »

vendredi 15 mai 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Bonjour

merci pour tous ces commentaires auxquels je souscris

Merci d'avoir rappelé les résultats du projet Compare Trials, dont le site n'a pas été actualisé. J'avais évoqué ce projet en décembre 2015 https://www.redactionmedicale.fr/2015/12/comparaison-des-protocoles-et-publications-dessais-randomis%C3%A9s-dans-5-revues-prestigieuses.html avec les premières données.

Grâce à votre commentaire, je m'aperçois que je n'ai pas évoqué les deux publications de Compare !!! Erreur +++ En voici une https://www.redactionmedicale.fr/2015/12/comparaison-des-protocoles-et-publications-dessais-randomis%C3%A9s-dans-5-revues-prestigieuses.html

MERCI

Axel Ellrodt

Sans compter les apparemment très nombreux changements de critères de jugement dans des études publiées dans les meilleures revues qui souvent n'apporte pas de réponse lorsque on le leur signale.

https://compare-trials.org/

67 trials checked
9 trials were perfect
354 outcomes not reported
357 new outcomes silently added


"On average, each trial reported just 58.2% of its specified outcomes. And on average, each trial silently added 5.3 new outcomes."


58 letters sent
18 letters published
8 letters unpublished after 4 weeks
32 letters rejected by editor

Vous en avez parlé ici mais est-ce que ce type de fraude (what else ?) a disparu ?

Pierre Rimbaud

Répétons-le : on aurait sûrement tort de sous-estimer l'intérêt des ECR... mais plus encore de surestimer leur valeur.
D'une part le dogme ECR est essentiellement utile pour enregistrer les dossiers réglementaires de produits à visée thérapeutique, mais n'est pas en mesure de répondre à toutes les questions.
D'autre part, les ECR sont intensément manipulés d'innombrables manières, quand ils ne sont pas tout simplement gravement fautifs. Et parmi les rares qui restent vraiment exempts de critique, la plupart ne délivrent aucun résultat utile.
Les ECR sont indispensables, mais ne peuvent malheureusement pas résumer la science médicale.

Frédéric Lefebvre-Naré

"Un anglais, John Carlisle, a débusqué de nombreuses fraudes lors des ECR, et il a développé des méthodes statistiques pour faciliter ces recherches. Son portrait dans Nature en 2019 explique ses méthodes." Je découvre grâce à vous, merci ! Et je suis bluffé par fait que des vérifications aussi basiques (sur le profil socio-démo ou sur la possibilité de pourcentages s'ils sont basés sur des nombres entiers) marchent : que les auteurs puissent faire des erreurs aussi grossières, et les éditeurs ne pas les voir. Et puis… j'ai vu passer un papier (étranger, je précise pour la polémique franco-française) sur l'évolution de la charge virale, mesurée sur 20 personnes, où un pourcentage valait 91%… Et je n'ai rien dit (enfin sur Twitter oui, mais je n'ai pas écrit à l'éditeur !). Le grand mérite de Carlisle et autres est dans le fait d'oser. Plus, le temps qu'ils y consacrent !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations