« COVID-19 : 15 000 préprints déposés en 4 mois sur 40 plateformes, dont 4 000 sur le leader medRxiv | Accueil | COVID-19 : le BMJ rappelle que la transparence des données sources n'est pas assez appliquée par les revues (et les Universités ?) »

jeudi 18 juin 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

pomme

Merci Monsieur Rimbaud.
Vous avez raison sur le caractère inutile des insultes dans les commentaires dans la presse pour juger y compris d'un certain nombre d'insanités parfois scientifiques.
Mais il y a un moment où trop c'est trop. Et voir ce porc grotesque de Raoult vendre sa semoule avec la complicité de tous les media, sans compter YouTube et les journaux paroissiaux, tout son institut où pas un pas un seul n'a bronché, met forcément en colère.
Ces mêmes de son institut ont trouvé normal que pendant des années le porc exerce un droit de cuissage en rajoutant son nom sur les articles même bidons dans des revues de copains et coquins.
Vous avez tort quand vous concluez qu'il ne faut pas confondre politique et science, puisque le porc rêverait maintenant après avoir déshonoré la médecine française... d'une carrière politique à Marseille bien sûr... CQFD

Pierre Rimbaud

Il n'est pas sûr qu'un ton ordurier soit approprié pour faire accepter ce qu'on pense. Le manque de sérénité est bien ce qui a manqué dans la médiatisation de l'épidémie de Covid19.
La plupart des médias (au sens très large) ont instrumentalisé les controverses pour capter de l'audience et véhiculer leurs préjugés politiques. Beaucoup de journalistes ont fait preuve à cette occasion d'une absence de culture scientifique et d'esprit critique qui est incompatible avec les missions qu'ils s'arrogent.
J'estime pour ma part qu'en démocratie il incombe au "quatrième pouvoir" de délivrer au public une information impartiale et documentée, fondée (comme la médecine !) "sur des preuves". Dire ce qu'on sait de source sûre et ne rien dire de ce qu'on ne sait pas, voilà la règle du bon journalisme. Il est donc souhaitable que la presse enquête sur les preuves scientifiques afin de faire connaître leur valeur - mais certes cela exige une compétence et n'a rien à voir avec un "jugement" subjectif !
Puisse la crise que nous connaissons faire progresser les choses dans ce sens.

Maisonneuve

Bonjour,

merci pour votre commentaire. Je sais que certaines revues scientifiques, comme des journaux grand public, ont relayé sans esprit critique les informations de Raoult.

Tout ceci a mis en évidence une absence d'esprit critique dans le public (nous le savions), chez les journalistes grand public (ils cherchent l'audience et préfèrent des croyances aux connaissances), parfois quelques journalistes scientifiques ont été 'tolérants' et complices en se taisant.

Par contre, ce qui est surprenant, c'est l'absence d'esprit critique de certains médecins. Cela montre une insuffisance de formation à l'esprit critique lors des études.

Les fake news prennent l'ascenseur, les vérités l'escalier.

Trop de personnes n'ont pas voulu s'opposer ouvertement à des politiques qui ont confondu politique et science !!

Cordialement

pomme

Vous vous accordez gentiment un blanc-seing sur la qualité de l'information de la presse médicale dans cet épisode du covid... qui au contraire a été en dessous-de tout, et a complètement désinformé les médecins surtout de ville.
Dés le départ il suffisait de prendre connaissance de qui était le Raoult, cet escroc parenté, cette puanteur sordide et grotesque, ce faussaire grotesque de bêtises, d'incompétence et de suffisance avec son institut de merde, et ses soi-disants milliers de publications dans les revues de copains et de coquins.
Le plus grave est que tout le monde pouvait le savoir, et que personne de son institut de merde n'a jamais bronché sauf de façon anecdotique.
Ce pet médicastre, ce pseudo-scientifique avait tous les moyens de refourguer une vieille idée d'utiliser la chloroquine dans une affection virale, qui avait été de surcroit montrée être totalement inefficace .. en 2005. Et il n'en a rien fait, se contentant de vendre ses insanités à la télé et sur YouTube.
Ce crétin de Raoult et sa bande ont confirmé qu'à Marseille, le Gaudin ou le Muselier pour prendre 2 exemples d'aficionados du Raoult,la bêtise comme les sardines ont encore de beaux jours.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations