« Rétractation bizarre : l'endométriose rectovaginale rendrait les femmes plus attractives ! Vrai ou faux ! | Accueil | COVID-19 : les projets sérieux sur les traitements arrivent... convaincre les médias de ne plus servir la soupe aux complotistes »

vendredi 18 septembre 2020

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Sylvie Dalbin

"pas de bonnes réponses à l'argument qui dit que les reviewers identifient les noms des auteurs en cherchant les pré-publications"

Les reviewers peuvent identifier aussi les auteurs (surtout dans le cas d'une spécialisation) parce qu'ils les (re)connaissent (sujets, méthode, écriture,...) et/ou en cherchant dans les publications (et pas que les pré-publications).

Je trouve que ce point devrait être évalué plus avant et avec franchise pour estimer les biais possibles - bcp de reviewers mentent quand ils disent ne pas (re)connaître les auteurs au cours d'une évaluation dite en double aveugle. On peut même faire ce repérage dans le cas où l'auteur écrit dans une autre langue "grâce" aux outils de traduction ....
Que certains ne cherchent pas à identifier les auteurs par honnêteté peut être mais ce serait intéressant d'en connaître la proportion ...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations