Les gaspillages en recherche (conception, conduite, analyse, publications) dans le domaine dentaire : pire que pire ?

Après avoir documenté depuis 30 ans les gaspillages en recherche biomédicale, il n'est pas étonnant de constater que la recherche dentaire permet de gaspiller des ressources, avec la complaisance sociale de la plupart des experts. Cet article d'octobre 2020 dans Journal of Dental Research a été écrit par des chercheurs de Berne, Londres sous la responsabilité de l'équipe METRICS de Stanford. Il s'agit d'un examen de la portée (scoping review) pour analyser des articles sur les défaillances en recherche dentaire.

Voici la traduction de ce résumé : "Les gaspillages en recherche sont très nombreux dans les recherches biomédicales. Nous avons Dental researchcherché à évaluer les preuves de l'ampleur des gaspillages de la recherche dans le domaine dentaire. Nous avons effectué un examen de la portée (scoping review) des évaluations empiriques des études dentaires évaluant la prévalence et l'impact des limites de la conception, de la conduite, de l'analyse et du compte rendu des recherches. Nous avons intérrogé PubMed à l'aide de termes spécifiques pour retrouver des études portant sur avec la conception, la conduite, l'analyse et le compte rendu des études en médecine dentaire, sans restriction d'année ou de langue. Sur les 1 807 publications identifiés lors de la recherche et des recherches manuelles, 71 ont été inclus dans cet examen. La sélection des sujets et des articles a été basée sur l'avis d'experts des auteurs. Les éléments existants suggèrent que, bien qu'il y ait des améliorations au fil du temps, des lacunes importantes dans tous les domaines (conception, conduite, analyse, compte rendus) étaient prédominants dans les publications sur la recherche dentaire. Les gaspillages dans la recherche sont un problème sans solution simple. Toutefois, une appréciation de la conception et de l'exécution optimales de la recherche est une condition préalable et devrait être étayées par des politiques qui comprennent une formation appropriée aux méthodes de recherche et des incitations bien choisies."

Il s'agit d'un bon article 'collector' à relire qui devrait inciter à des réformes du système (je n'y crois pas). Par mon ancienne expérience dans les années 90 à l'ANDEM (prédécesseur de la HAS), j'avais été impressionné pas le manque de culture en méthodologie dans le domaine dentaire. Cet article fait écho à l'article de Altman en 1994 (The scandal of poor medical research), et à la série d'articles du Lancet de 2014 sur "Research: increasing value, reducing waste". N'oublions pas les conflits d'intérêts ….

Soyons clairs : Rien de nouveau dans une spécialité dont les pratiques sont adaptées à un modèle économique plutôt qu'aux données probantes de la science.

PS : merci à METRICS et F Naudet pour les tweets

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

– –

Vous pourriez aussi aimer

felis nunc tempus pulvinar in ipsum Donec at odio efficitur. ante. velit,