Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Revues prédatrices : faites attention et comprenez bien ces arnaques.. exemple de IJMP, publié par ARIPD

Points clés

Int J Med PharmaLa connaissance du système des revues est insuffisante, et je vois encore des auteurs qui peuvent se faire prendre par des truands…   Voici l'exemple d'une revue dite prédatrice IJMP en abrégé : en ligne un seul numéro de juin 2014 avec 3 articles ; des instructions aux auteurs succinctes avec un exemple de page de garde d'un article totalement farfelue ; des principes éthiques de lutter contre le plagait ; uen affirmation qu'ils font du "double blind peer review" en 3 semaines ; des engagements de rigueur, etc.. ; pas de comité de rédaction, mais un rédacteur en chef Dr Yanxia Ning, Virginia Commonwealth University, USA ; ce rédacteur semble exister à Richmond, mais pour le joindre, faites editor@aripd.org et cet email ne va certainement pas à Richmond où il vit ; est-il informé de sa position ; une traduction immédiate de tous les articles en 80 langues environ par google traduction (lisez un article traduit en français !!) ; des conseils pour écrire qui ont été plagiés d'un autre site ; et un droit de 200 US dollars pour un article accepté…  pas cher allez-y !!!!

Quand vous êtes sur le site de la revue, vous ne pouvez pas remonter vers la maison d'édition qui est un truc farfelu utilisant un logo faisant croire qu'il s'agit des USA…   American Research Institute for Policy Development ! Ils publient environ 80 revues dans tous les domaines. Une de leurs revues (Journal of Computer Science and Information Technology) vient d'accepter un article généré par un ordinateur : Robots not considered harmful, dont le pdf est en ligne (j'ai gardé le pdf car ils era peut-être enlevé). Les auteurs ont des noms farfelus, et pas d'adresse.. les références sont appelées par numéros mais elles ne sont pas numérotées à la fin …  et on ne comprend rien….

Il semble qu'une seule adresse email soit utilisée pour toutes les rédactions (80 revues ou plus). Parmi les revues, il y a des disciplines comme la finance, la religion, et même la biochimie ! Cette revue publie des articles bizarres… Quel lien avec la chimie ou la biochimie ?? Des revues ont des comités de rédaction, mais les noms traduisent probablement une origine du moyent-orient et/ou d'Asie, bien que les adresses soient aux USA (hypothèse de ma part).

Merci à Jeffrey Beall qui vient d'identifier cette maison d'édition qui va augmenter sa liste des 477 maisons d'édition prédatrices…

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer