Health Science Reports : une nouvelle revue biomédicale chez Wiley qui doit accepter facilement les articles (en payant)

HSRWiley vient de lancer une revue en accès libre dont le titre est Health Science Reports, avec un rédacteur en chef de Londres, St Thomas' Hospital (en face du parlement de l'autre coté de la Tamise) et un rédacteur adjoint de chez Wiley. Le rédacteur en chef connaît les revues. Il y a un Editorial advisory board avec 6 experts (2 anglais, 2 américains, 1 canadien, 1 chinois), et 6 Statistics editors, tous américains. Le comité de rédaction comprend 29 membres : 15 américains, 2 anglais, 2 australiens, 2 chinois de Hong Kong, et un représentant des pays suivants : Italie, Japon, Chili, Norvège, Uruguaye, Taiwan, Bulgarie, Slovénie. HSR publie dans 12 domaines,  : Anesthesiology-Critical Care, Cell Biology, Epidemiology, Gastroenterology/Hepatology, Health & Social Care, Immunology/Allergy, Genetics and Genomics, Oncology,  Pharmacology & Pharmacy, Psychiatry, Sports Medicine/Nutrition/Metabolism, Virology/Infectious Disease.

Wiley publie 2500 revues, mais n'est pas très fort en médecine, sauf que c'est l'éditeur de la Cochrane Library ; Wiley a peu de revues en Open access total, mais beaucoup ont le modèle hybride (abonnement, paywall et APC, soit le 'double dipping').

Un éditorial des rédacteurs en chef précise la stratégie : "La revue acceptera les articles fondés sur des critères objectifs, notamment la rigueur scientifique et méthodologique, sans qu'il soit nécessaire d'évaluer l'impact ou l'importance perçue. Nous pensons qu'il s'agit d'une politique éditoriale qui accélère la communication de la science et fournit un meilleur service aux auteurs et à la communauté dans son ensemble." En clair, comme chez PLOS ONE, si les méthodes sont bonnes, nous publions quels que soient les résutlats. Et ensuite "La plupart des personnes impliquées dans la recherche biomédicale et la publication savent qu'en dépit d'un nombre croissant de revues spécialisées dans le domaine de la santé, il peut être très difficile pour les auteurs de publier des articles de recherche ou d'opinion de haute qualité. La plupart des publications évaluent la recherche soumise en fonction de la nouveauté des résultats et rejettent les données scientifiques solides qui ne sont pas considérées comme avant-gardistes ou qui ne cadrent pas avec la portée précise de la revue."

Modèle Open Access avec un APC :"Health Science Reports’ publication charge for authors submitting directly to the journal is €1672. For authors referred with peer review reports from another Wiley journal the publication charge is discounted by 20%: €1338." Donc pour un article accepté, c'est 1672 euros, mais pas de facteur d'impact..  et par contre Wiley fait du 'cascading' en proposant un discount de 20 % si l'article a été reviewé par une autre revue Wiley, refusé et envoyé à Health Science Reports…  De là à penser que les rubriques listées ci-dessous correspondent à des domaines où Wiley a des articles à ne pas envoyer chez les concurrents. Cette liste de 12 domaines de publications peut surprendre, car la cardiologie, la pneumologie et d'autres grandes spécialités semblent absentes. Pourquoi ?

J'ai regardé la revue le 1 mars 2108 : 2 numéros publiés (4 articles par numéro) et 4 articles en attente de publication. Soyons clair, pour une revue qui dis faire que de la qualité, il sont accepté des trucs médiocres… Mais faites-vous une idée..

On dirait qu'ils veulent concurrencer Lancet, BMJ et JAMA… good luck ! Quel avenir ? A-t-on besoin de nouvelles revues ?

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer