Faire mieux que la chance : est-ce que le peer review y arrive ?

Les rédacteurs du JGIM, Journal of General Internal Medicine, ont analysé les pratiques de peer review à partir des décisions de 2004 à 2008, et les 2264 manuscrits envoyés à des relecteurs externes. Les 2916 reveiwers contactés ont produits 5881 analyses. Ils ont publié leurs résultats dans un autre journal que le leur en avril 2010: PLoS ONE.

Quand les reviewers sont d'accord sur un rejet (rare car 7 % des articles), les rédacteurs refusent dans 89 % des cas. Quand les reviewers sont d'accord sur une révision (pour 48 % des articles), les rédacteurs refusent 20 % de ces articles. Quand les reviewers sont en désaccord (45 % des articles !), les rédacteurs refusent 70 % de ces articles. Ce travail contient plein d'information et d'analyses statistiques qui permettent de commencer la discussion ainsi : "The results suggest that reviewers for JGIM agreed on the disposition of manuscripts at a rate barely exceeding what would be expected by chance. Nevertheless, JGIM editor's decisions appeared to be significantly influenced by reviewers recommendations…….."

En bref, le peer review est contesté, mais on n'a pas trouvé mieux…..et de plus le peer review influencerait les rédacteurs !!!!

Kravitz R, et al. Editorial peer reviewers' recommendations at a gneneral medical journal: are they relaible and do editors care. PLoS ONE 2010;5(4):e10072.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer