La wikification du peer review pour bientôt ? NON

PLoS ONE a publié fin mai 2010 un article surprenant par ses méthodes et ses résultats, mais intéressant si on en reste à une hypothèses…… Nous connaissons tous les avantages et inconvénients de l'internet sur les journaux, mais dans le domaine de la relecture des articles, il n' y a pas eu d'impact majeur. Tout auteur peut maintenant publier librement sur des sites et/ou des blogs ses résultats originaux, ce qui pourrait suggérer que les journaux sont inutiles !!!! La mise à disposition des données originales deviendra une pratique habituelle. En 2010, les commentaires sont devenus très nombeux sur des articles publiés, mais ils seraient plus utiles avant publication, et faire appel à la collaboration rapide des idées avec un peer review ouvert, de type wiki ou autre serait utile !

La question de cet auteur est de savoir si le peer review accélère ou ralentit la dissémination des innovations, et il a fait des simulations sans encore arriver à des propositions utiles. Il pense que l'absence de peer review et un peer review trop strict sont dangereux pour la science.

Les méthodes et résultats de cet article sont incompréhensibles pour moi…….aidez-moi ! Il s'agit d'une modélisation et pas d'une étude de terrain, danger !!  S'agit-il d'une acceptation de complaisance par le comité de rédaction ? Avez-vous des commentaires sur cet article ?

Shrager J. The promise and perils of pre-publication review: a multi-agent simulation on biomedical discovery under varying levels of review stringency. PLoS ONE 2010 5(5): e10782

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un commentaire

  • Il s’agit de simulations stochastiques. Le principe est assez simple et a été employée a plusieurs reprises dans la littérature médicale (voir article BMJ par Bagust en 1999 modélisant la saturation des urgences). Cela consiste à simuler des patients (ici 1000) qui sont soumis a des phénomènes aléatoires. 1% de cette population tombe malade chaque année (soit 10 par an, ou plutôt 7 une année et 13 la suivante par exemple s’agissant d’un phénomène aléatoire). Lorsque le patient tombe malade, il a un score de gravite de 0.1. Ce score augmente de 20% par an. Lorsqu’il atteint 0.5 le patient est considéré décédé. Le patient est vu 1 fois par an par son médecin, qui lui donne, s’il est en progression (son score de sévérité augmente) la drogue ayant le meilleur effet connu, basé sur les publications disponibles. La drogue a un effet sur la progression du score de gravité du patient. Le médecin, chaque année connait le score de gravité du patient avec une certaine imprécision. Ici l’auteur simule différentes situations : dans le premier cas, dés qu’un patient s’améliore entre 2 visites avec une drogue, ce résultat est publié, et cette drogue devient le nouveau traitement de référence. Du fait de l’imprécision dans le degré de connaissance du score de gravité des patients cette stratégie peut aboutir a utiliser une drogue qui n’a aucun effet voire qui aggrave la maladie. Dans d’autres cas, les résultats ne peuvent être publiés, et donc la drogue utilisée, que si l’effet de ce traitement est répliqué sur de nombreuses observations. Les résultats sont assez attendus : publier très vite avec peu de preuve aboutit à une dissémination rapide des résultats avec le risque d’adopter des traitements inefficaces. Demander des preuves nombreuses d’efficacité aboutit a perdre un peu de temps avant l’adoption de drogues efficaces.
    Qu’en penser ? Les hypothèses ne sont pas vérifiables, cela ne répond pas à la question et n’apporte sans doute pas grand-chose. Néanmoins, c’est un jeu de l’esprit plutôt amusant et l’article est remarquablement bien écrit. N’est-ce pas la l’essentiel ?
    HM : pour l’article BMJ, voici le lien : http://www.bmj.com/cgi/content/full/319/7203/155?maxtoshow=&hits=10&RESULTFORMAT=1&author1=bagust&andorexacttitle=and&andorexacttitleabs=and&fulltext=emergency&andorexactfulltext=and&searchid=1&FIRSTINDEX=0&sortspec=date&fdate=1/1/1981&resourcetype=HWCIT

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer