Faire le peer review en petit groupe au téléphone permet d’engager des jeunes chercheurs : semble faisable

Cette expérience publiée dans Academic Medicine mérite réflexion. La lecture de l'article m'a presque convaincu ! Publié le 21 mai 2019 dans Academic Medicine avec le titre: Communities of Practice in Peer Review. Outlining a Group Review Process.

L'idée est de confier la relecture par les pairs (peer review) des articles à de jeunes chercheurs et de travailler en groupe par téléphone. Un groupe de 6 relecteurs, animé par un rédacteur sénior. Pour des raisons d'allocation de temps, je n'étais pas convaincu mais la lecture de cet article a changé mon avis. En fait, relire un article et le commenter me prend toujours au moins 4 heures..

Les auteurs (Est des USA) ont travaillé avec la rédaction d'Academic Medicine, tout ceci dans l'environnement AAMC (Association of American Medical Colleges) à Washington. Quatre article ont été relus et le process est décrit pour les décisions. Du temps d'apprentissage pour le premier article, puis optimisation du temps ensuite. Engager des jeunes chercheurs dans le processus suppose aussi que le système de peer review devrait attribuer des crédits, de formation par exemple…  Il faut valoriser ce travail.

Ce groupe n'a rien fait de très différent de ce qui se fait dans les groupes de lecture lors de staff. le problème de ces groupes de AAMC
lectures sur articles publiés est que ce travail reste inconnu (Journal Club)… sauf dans la formalisation du projet MIROR

L'autres réflexion : des séniors font relire les articles à leurs assistants, jeunes chercheurs, et répondent sans dire qu'ils ont été aidés.. Un preprint a été déposé sur ce thème, et j'attends en général que les preprints deviennent publications avant de les discuter. Ce preprint a été commenté dans Science.

Je cite les auteurs : Individual recommendations for each manuscript changed as a result of the group review process. The group process led to more comprehensive reviews than each individual reviewer would have submitted independently. The time spent on group reviews decreased as the process became more refined. Recommendations aligned with journal editor findings. Shared operating principles were identified as well as clear benefits of group peer-review for reviewers, authors and journal editors.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer