338 s&ps

S&PS octobre 2021 : alerte sur les dangers du charlatanisme en médecine

Le numéro 338 (octobre 2021) de Science & Pseudo-Sciences est en vente. Vous pouvez accéder au sommaire et télécharger le dossier de presse à partir du site de l’Afis (Association française pour l’information scientifique). Ce sont 112 pages d’informations nombreuses, et si le dossier concerne ‘Virus. De l’animal à l’homme’, je ne retiens que quelques points :

  • une courte synthèse (page 31) du 6ème rapport du GIEC sur la physique du climat (groupe 1) ; utile pour un profane comme moi ; et l’annonce de deux autres parties de ce rapport avec le groupe 2 en février 2022 (impact sur les écosystèmes, l’agriculture, la santé, les infrastructures), de plus tard du groupe 3 (impact des mesures pour limiter le changement climatique) ;
  • en page 54 : ‘Agence des médecines complémentaires et alternatives : cheval de Troie de pratiques infondées‘ ; danger car poussé par un lobby caché, la France pourrait répéter ce que nous avons connu aux USA : dépenser beaucoup d’argent pour rien ; une association créée en 2020 s’appelle l’A-MCA pour Agence des médecines complémentaires et alternatives ; l’objectif serait d’introduire dans la médecine officielle un tas de trucs comme naturopathie, magnétisme, reiki, hypnose, méditation, homéopathie, médecine anthroposophique, auriculothérapie, ostéopathie, réflexologie, shiatsu, yoga, phytothérapie, médecine ayurvédique, etc…   restons calmes car certaines pratiques sont utiles, mais d’autres du charlatanisme…
  • en page 72 : ‘Géobiologie : la démocratie à la baguette‘ ; la géobiologie de l’habitat doit nous inquiéter car elle semble avoir reçu un appui de l’OPECST (Office parlementaire de l’évaluation des choix scientifiques et technologiques).. domothérapie par exemple… du charlatanisme encore ;
  • ma rubrique régulière traite de la science ouverte, des revues scientifiques créées dans le segment du développement durable et surtout de la publication de recherches non éthiques (par exemple des transplantations à partir d’organes de prisonniers). Je remercie l’Afis qui met en accès libre mes rubriques dans S&PS, dont celle sur les Sociétés savantes : comment se renouveler ?
Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer