Traitement des cas d’éthique et d’intégrité par les revues du groupe PLOS

plos blogSur le blog de PLOS ONE, remarquons un billet sur le management des cas d’intégrité et d’éthique difficiles, billet du 22 février 2022. Il faut 4 à 8 mois pour résoudre un cas : cela me semble plutôt bien, bien que ce soit long !

L’interview de Renée Hoch, ‘Senior Editor & Research manager of the PLOS Publication Ethics Team’ nous apprend comment fonctionnent les revues du groupe PLOS pour gérer toutes les alertes sur des questions d’intégrité et d’éthique. Avec le temps, le volume de travail a fait que ce ne sont plus les rédacteurs ou comités de rédaction qui traitent ces cas. C’est une équipe de 5 rédacteurs temps plein qui traitent ces cas.

Depuis 2003, PLOS a publié environ 300 000 articles de recherche, tous domaines scientifiques confondus. Ils ont reçu des notifications concernant l’intégrité ou l’éthique après publication pour moins de 1 % des articles, et ont publié 380 rétractations (environ 0,13 % des articles). De 2018 à 2021, le groupe d’éthique de PLOS a reçu 1100 nouvelles notifications concernant l’éthique ou l’intégrité.

Dans ce billet, il y a les étapes des investigations avec des timing approximatifs et des détails de la démarche :

  • Internal editorial assessment : de 2 semaines à plusieurs mois
  • Invite authors to comment on the concerns and obtain the underlying data, if needed: de 3 semaines à 3 mois (ou plus)
  • Consult subject matter experts (if needed) : de 1 semaine à plusieurs mois
  • Obtain institutional input (if needed) : de 1 semaine à plusieurs années
  • Editorial decision through publication of a notice : de 3 à 6 semaines
  • Appeals of editorial decisions : 3 semaines à 3 mois.
Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer