Sélection des articles de PNAS : troublant car les articles des membres de l’Académie sont moins cités, mais parfois exceptionnels !

Un article de PLoS ONE questionne le fonctionnement de PNAS (The proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America), un journal de très grande réputation.

Il y a 3 méthodes pour soumettre un article à PNAS. Le track 1 concerne les articles soumis pas des membres de l'Académie des Sciences au nom de collègues ; ils peuvent le faire 2 fois par an en envoyant au comité de rédaction l'article du collègue et l'avis de relecteurs qu'ils ont choisi ; le comité de rédaction décide de l'acceptation finale. Le track 2 concerne la soummission par tout chercheur d'un article au rédacteur qui fait relire selon les méthodes habituelles du peer review. Le track 3 concerne les articles soumis par les membres de l'Académie sans limitation de nombre par an, et après avoir eux-mêmes fait faire un peer review par des collègues ; l'auteur envoie l'article avec des commentaires de reviewers au comité de rédaction. Le track 1 a été abandonné récemment par PNAS.

L'impact de 2695 articles publiés entre juin 2004 et avril 2005 a été analysé, avec les données de ISI/Thomson. Des variations entre la notoriété des articles de PNAS ont été observées selon le track de la soumission. En bref, les articles des membres de l'Académie sont en moyenne les moins cités ! Mais en contrepartie, l'analyse des 10 % d'articles les plus cités de chaque track a montré que ces articles des membres de l'Académie avaient la meilleure notoriété !

La discussion est intéressante, car notamment l'interférence avec les comuniqués de presser et les articles de la presse grand public n'a pas été analysée. Mais des questions sont sans réponses : quelle est la meilleure méthode de sélection des articles ? Quelle est la valeur de ces mesures d'impact ?

Rand DG, Pfeiffer T (2009) Systematic Differences in Impact across Publication Tracks at PNAS. PLoS ONE 4(12): e8092. doi:10.1371/journal.pone.0008092

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer