Un mariage heureux entre Journal of Biology et BMC Biology, en évitant les pit bulls reviewers

Les journaux naissent, vivent ou survivent et certains meurent ! Le mariage (ou l'absorption ?) de 2 journaux électroniques montre que cela devient aisé quand il s'agit de la même maison d'édition, en l'occurence BioMedCentral. L'éditorial du 12 avril 2010 de la rédactrice en chef, Miranda Robertson, sous le titre français "Plus ça change", nous présente cette évolution comme très positive. Le nom de BMC Biology est conservé et Journal of Biology disparait, et un logo original représentant toute la biologie.

L'objectif est de garder le meilleur des 2 journaux, et de renforcer le processus d'évaluation par des pairs. La pratique dite du "re-review opt-out" sera conservée : l'auteur choisit s'il veut que les reviewers voient la version révisée. Il s'agit d'une stratégie d'évitement des 'pit bulls', ces jeunes reviewers qui ont été formés tôt dans le cursus pour analyser la littérature…et n'ont aucune possibilité d'accepter des articles…

A l'occasion de ce lancement, une série d'articles "The hope of progress" commence, ainsi que des Video Q&A.

Robertson M. Plus ça change. BMC Biology 2010;8:44.

Walbot V. Are we training pit bulls to review our manuscripts? Journal of Biology 2009;8:24.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer