44 % des rétractations d’articles le sont pour malveillance

Attention, rétractation d'un article ne veut pas dire fraude…  Pas de raccourci ! Lisez cette courte mise au point de Nature News du 5 octobre 2011 avec un bon état des lieux. Ce petit schéma sur les causes de rétractation est clair :

Retraction Nature news oct 2011

Des discussions intéressantes dans cet article, et surtout le fait que les rétractations sont une discussion entre rédacteurs de revues et auteurs. Le plus souvent, les auteurs n'acceptent pas de signer les rétractations… Les rédacteurs de journaux ont rarement les preuves formelles…  Et en fait dans ces affrontements rédacteurs / auteurs, il y a un absent : l'institution. Ce devraient être les employeurs, les institutions qui auditent et se portent guarant de l'intégrité des travaux de leurs chercheurs….. 

L'article commence par rappeler que chaque semaine 27 000 articles sont mis dans la base de Thomson (celle du facteur d'impact), et qu'environ 200 auront une note de type "erratum" et 5 ou 6 seront retirés de la littérature…    ces chiffres (qui me semblent sous-estimés) sont en augmentation régulière….

 Van Noorden R. The trouble with retractions. Nature 2011;478:26-28.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer