Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Création de 100 « throwaway journals » par Versita en 2012 ?

Points clés

VersitaC'est impressionnant et je ne sais pas quoi penser quand je lis des communiqués de presse comme celui de Versita du 7 mai 2012 : "création de 100 revues en Open Access en 2012 ". Avons nous besoin de nouvelles revues tous les jours ?

100 Emerging Science Journals are being launched in 2012. The program's focus is on young and rapidly developing fields of science, which have not yet been covered by a designated journal. The emerging topics have been identified in Life Sciences, Chemistry, Medicine, Physics and Mathematics.

Le communiqué vante tous ces scientifiques prestigieux, dont certains prix Nobel, qui ont rejoint des comités de rédaction de revues de Versita.

Versita, basé en Pologne avec une adresse à Londres, est une maison d'édition créée en 2002 qui publie des revues dans tous domaines scienifiques. Ils ont plus de 200 revues, dont 50 en médecine, mais ce sont des revues de seconde zone….  Certaines revues publient quelques articles par an. Elles affichent des facteurs d'impact….  En pratique, danger : Versita est sur la liste des maisons d'édition dont les pratiques sont douteuses d'après de Jeffrey Beall.

Tous les modèles économiques existent chez Versita : payement par article, ou payement par les auteurs….  Pour ces 100 nouvelles revues, tout sera gratuit pendant 2 ans : les auteurs ne payent pas de droits les 2 premières années…  Cela devient-il la règle ? Le lancement de revues en demandant aux auteurs de payer est laborieux (je suis sur un board d'un journal Open Access en création, et les articles n'arrivent pas….).

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer