« Voici des phrases en anglais pour écrire vos articles | Accueil | Le JAMA relooke son site internet »

lundi 21 mai 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Maisonneuve

Merci pour votre commentaire sur ce phénomène universel... Ce qui est rare dans nos revues françaises, et ce que fait bien le BMJ, c'est de laisser un espace pour que les lecteurs s'expriment. Trop de revues n'ont pas de correspondance, ni de débats sur les articles publiés.... et nous en connaissons...

docteurdu16

Ce phénomène est universel. Sur les blogs, pas de comité de lecture, peu de commentaires ad hoc, pas de comité éditorial, on a tendance à ne parler que des sujets qui vont dans le sens de nos croyances ou, au contraire, qui vont à l'inverse des croyances communes. Pour les articles, cela pose la question de la relecture et des liens supposés ou établis entre l'auteur et les relecteurs. C'est pourquoi un courrier des lecteurs est indispensable pour rectifier a posteriori. Mais s'il n'est pas rare que l'auteur réponde, il est rare que les lecteurs de l'article s'occupent des commentaires et encore plus exceptionnel que l'auteur change son article. J'ai l'habitude, quand je lis un article, de lire le titre puis la conclusion puis les références, puis la discussion... C'est souvent suffisant pour ne pas aller plus loin.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

Sociétés de rédacteurs & recommandations