Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Médiapart : « Chercheurs pris en fraude », série de 5 bons articles avec des sources bien documentées

Points clés

MediapartProfitez de l'essai gratuit pour aller lire une série d'articles bien documentés avec quelques réflexions intéressantes. Bon journaliste qui cherche les preuves : Nicolas Chevassus-Au-Louis. Il y a 5 parties dont j'ai repris les résumés de l'auteur :

  • Alerte dans le monde biomédical ! (7 août) "Entorses à la rigueur scientifique, retouche de clichés d'observation, lissage d'une courbe… Autant de falsifications de données qui conduisent à retirer un article d'une revue scientifique. Mais, depuis 1975, le taux de rétractation pour fraude a été multiplié par dix ! Pourquoi ?" Bel article avec les cas de fraudes comme J Boldt, S Reuben, Y Fujii, Wakefield…. des avis de chercheurs français,  et certains des 71 commentaires sont très intéressants ;
  • L'univers impitoyable des éprouvettes (10 août). "Pourquoi la biologie est-elle particulièrement fraudogène ? Certes, c'est une science jeune aux concepts fragiles. Mais la précarité de certains chercheurs et la course au financement des laboratoires sont aussi de réelles situations à risque". Je rejoins N Chevassus-Au-Louis qui semble montrer qu'il y a moins de fraudes en physique qu'en biomédecine… les citations de scientifiques français, les explications et hypothèses sont convaincantes. Les cas de Beljanski et Benvéniste sont exposés. Je remercie Médiapart qui a inséré un extrait d'un interview qu'ils m'ont demandé. Les 42 commentaires sont intéressants.

  • L'omerta plutôt que l'alerte (13 août). "Aux États-Unis, l'organisme chargé de l'intégrité de la science évalue à 8 000 le nombre de chercheurs ayant commis des inconduites scientifiques dans leur carrière. Or seuls une vingtaine de cas sont signalés par an. Pourquoi ce silence ?" En bref : promouvoir l'intégrité de la recherche ne sert à rien ! On peut se demander si la délégation àl'intégrité scientifique de l'INSERM est utile !
  • Le piège de la gratuité (15 août). "Comme le monde de la musique hier ou celui du cinéma aujourd'hui, l'édition scientifique est percutée de plein fouet par la demande de gratuité dans l'accès aux données. Du coup, les revues où les chercheurs payent pour être publiés et celles aux comités éditoriaux ineptes se multiplient, favorisant la détérioration de la qualité de la science publiée." Bon article, dans lequel a été repris une courte vidéo de mon entretien avec Médiapart.
  • La dictature du 'Publier ou périr" (18 août). "Aujourd'hui, la carrière d'un scientifique s'évalue au nombre de ses publications. Un critère qui ne dit rien de la qualité. En mai dernier, des chercheurs et éditeurs parmi les plus prestigieux ont rendu public un appel international contre cette dérive. D'autres prônent la slow science, à l'image du mouvement slow food contre la malbouffe." Toujours de nombreux commentaires intéressants, et la vidéo complète de mon interview de 25 minutes ! La 'slow science' est une bonne idée : allez la découvrir.
  • Partagez cet article sur les réseaux:
    Facebook
    Twitter
    Pinterest
    LinkedIn

    Un commentaire

    • BONJOUR,
      COMMENT AVOIR ACCÈS À CES DOCUMENTS :
      Profitez de l’essai gratuit pour aller lire une série d’articles bien documentés (sur la fraude commises par des scientifiques avec quelques réflexions intéressantes?
      si ces articles sont bien je vais m’abonner.

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles populaires

    Archives mensuelles

    Suivez-nous

    Newsletter

    Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

    Tags

    Vous pourriez aussi aimer