Le plagiat académique : se lit comme un roman que l’on ne peut plus quitter

bergadaaFélictions Madame Michelle Bergadaà, (Geneva School of Economics and Management GSEM), non seulement pour ses travaux sur le plagiat, mais surtout pour ce livre ‘Le Plagiat Académique, Comprendre pour agir‘ qui est passionnant, Un remerciements pour L’Harmattan, éditeur qui a publié ce ‘roman’. Je dis roman car ce livre est illustré de cas vrais (anonymisés) de plagiat…   On lit cela avec passion, et sans étonnement en constatant que les rares plagiés (1 à 3 %) qui demandent réparation mettent au moins 10 ans à faire reconnaître le préjudice.. Consternant : il existe une tolérance de notre système académique, qui en même temps vénère le dieu ‘facteur d’impact’ évaluant la quantité et non pas de la qualité.

Ce livre (ISBN : 978-2-343-07531-0 • octobre 2015 • 234 pages) est bien construit, avec 4 chapitres : Appréhender la gravité du plagiat ; L’évolution du comportement plagiaire ; Profils de plagieurs et besoin de normes ; Quand parler, c’est agir. Je reprends les 10 conséquences d’un comportement plagiaire :

  1. le plagiat est un vol d’une création originale ;
  2. le plagieur s’inscrit en faux vis-à-vis du droit fondamental du lecteur ;
  3. le plagiat porte atteinte au droit ultérieur de l’auteur à publier ;
  4. le plagiat vide le sens d’une oeuvre ;
  5. le plagiat est une fraude vis-à-vis du système ;
  6. le plagiat incite à la recherche bâclée ;
  7. le plagiat provoque un dysfonctionnement des revues scientifiques ;
  8. le plagiat inhibe des chercheurs compétents ;
  9. un comportement plagiaire porte atteinte à l’image de nos établissements ;
  10. la lutte anti-plagiat coûte cher.

Les profils de plagieurs sont passionnants : manipulateur, fraudeur, bricoleur, tricheur.

Nous accueillerons Mme Bergadaà en France en 2016, lors du colloque sur l’intégrité scientifique de Bordeaux (29 janvier 2016), et lors du congrès de EASE à Strasbourg (10 au 12 juin 2016).

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer