Le modèle économique des revues ne trouve pas ses marques… car payer à compte d’auteurs est bizarre !

Compte d'auteurJe n'ai jamais évoqué Sci-Hub, ce site russe qui propose des articles piratés (47 millions ?)… et l'article du Monde du 15 février 2016 décrit très bien ce fonctionnement, les procès, puis la réouverture sous un nom peu changé, etc… Les grandes maisons d'éditions sont victimes de vols, portent plainte, gagnent mais les truands sont agiles…  Où sont les droits ? En même temps, les internautes partagent des articles sur les réseaux sociaux, et ceci devient assez commun… Parler de Sci-Hub, c'est en partie faire la promotion de ces truands ! Oui, mais le citoyen veut du gratuit, et les institutions poussent vers le gratuit… Est-ce réaliste ?

Le système Open Access change vite pour rendre les articles 'gratuits', les auteurs (ou les labos/institutions) payent pour publier 'à compte d'auteurs'… Cela a des effets très pervers car tout un marché parallèle s'est constitué : revues prédatrices, facteurs d'impact truandés, services de réécriture bidons, etc… voire SOI (Scientific Object Identifier) pour remplacer et gêner le DOI ! Et payer un service, est-ce influencer la décision d'acceptation d'un manuscrit ?

Dans une interview sur ScholarlyKitchen (8 février 2016), J Beall répond à une question :

Esposito: If you could change any one thing in scholarly communications — say, by announcing a policy that everybody would adhere to — what would that one thing be? You are welcome to offer more than one idea.

Beall: Easy: we need to end the system of payments from authors. Author-financed scholarly publishing is corrupting scholarly communication.

D'accord, mais comment le remplacer ? Le modèle ancien sur abonnement ne semble pas être une solution quand le public veut tout et tout gratuit, à tout moment, n'importe où..  Ce mouvement général ne peut être discuté ! Est-ce que les Archives ouvertes seraient une solution ? Pas encore, car les institutions ne savent pas faire le métier des maisons d'éditions… Les modèles eLife, voir PeerJ seraient-ils des voies d'avenir ?

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer