Le partage des données progresse assez vite : 65 000 articles de PLOS ONE précisent comment accéder aux données

Open dataBillet sur le blog de PLOS en mai 2017 pour faire le point sur le partage des données sources. Cette politique est devenue obligatoire pour PLOS ONE en mars 2014. Le bilan semble plutôt positif car 65 000 articles ont une mention sur l'accès aux données sources.

Chaque article d'une revue du groupe PLOS doit décrire où sont archivées les données sources, et si elles sont accessibles. La politique est très détaillée dans le DAS (Data Availibility Statement). Ce texte très complet mérite lecture et archivage !

Bilan de 65 000 articles :

  • Environ 20 % des articles expliquent que les données ont été déposées dans une archive ouverte, comme NCBI databases, Figshare ou Dryad ;
  • 60 % des articles contiennent des descriptions des données sources soit dans l'article, soit dans des "supplementary information" ;
  • 20 % expliquent que les données peuvent être communiquées sur demande auprès des auteur (données sensibles, propriétaires qui veulent protéger les données, confidentialité,..).

Dans le domaine des études cliniques, c'est plus délicat car la confidentialité rend l'accès plus complexe. Des prix sont décernés aux chercheurs qui communiquent bien les données sources, par exemple the Open Science Prize (NIH, Wellcome Trust, HHMI).

PLOS a d'autres chantiers en cours :

Certains ont fait l'hypothèse que cette politique d'accès de données avait causé la diminution des soumissions à PLOS.. je ne sais pas.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer