La vie tourmentée des start-up dans le domaine de la santé : convaincre, convaincre, quelle que soit la véracité des données

bad bloodLe livre de J Carreyrou, Bad Blood, Sandale Theranos, secrets et mensonges au coeur de la Silicon Valley, traduit en français, est passionnant. Vous trouverez une présentation de ce livre sur le site de Larousse. Je dois remercier David Larousserie qui m’a fait découvrir ce livre par son analyse dans Le Monde : La Silicon Valley bernée par Theranos (mai 2019).

Il s’agit d’une start-up nommée Theranos, fondée par une très jeune entrepreneuse, gonflée, séduisante avec pour objectif de vendre un petit automate pour faire une centaine d’analyses au domicile des patients. Les investisseurs et sociétés prêtes à acheter ont été nombreux, Novartis, Pfizer, Walgreens, etc…

Le livre est passionnant si vous avez quelques intérêts pour la biologie et les start-up. Il permet de comprendre que les objectifs des start-up dans le domaine de la santé sont parfois économiques en priorité. Il ne s’agit pas de se préoccuper de la santé des patients ! Il faut raconter de bonnes histoires pour attirer des investisseurs, valoriser la société pour distribuer des stock-options (qui n’auront plus de valeur..). Le livre permet de voir ce microcosme californien de personnes, la plupart intelligentes, mais surtout à la recherche de pouvoir et d’argent… Des centaines de millions d’euros coulent, très gros salaires, frais d’avocats exorbitants, ….

En le lisant, vous serez étonnés par les arguments de vente : incroyable que des investisseurs n’aient pas demandé à un chercheur de les aider à comprendre : tout était farfelu…  mais la valorisation a été de 9 milliards d’euros ! De grands noms, comme H Kissinger, et autres politiques bien connus (Hillary Clinton, Joe Biden) ont trempé dans l’histoire voire étaient membres du conseil d’administration de Theranos. Des centaines de millions ont été dépensés n’importe comment….

Ce sont des témoignages anonymes à J Carreyrou, et ses articles dans le New York TImes qui ont poussé les autorités à ne pas renouveler les autorisations d’activités. Les avocats de Theranos ont été très actifs pour menacer les anciens employés, etc…

Sur YouTube des vidéos montrent des interviews et reportages sur Elisabeth Holmes, jeune américaine qui a trompé intelligemment tous les soi-disants experts. Elle se prenait pour Steve Jobs…  Les menaces ont été nombreuses pour que le New York Times ne sorte pas l’affaire… puis la chute… et procès en attentes..

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer