Revues prédatrices : des ventes entre ces sociétés entretiennent des confusions… et l’ergonomie s’améliore.. DANGER

Par hasard, j'ai voulu voir si des collègues étaient toujours listés sur le comité de rédaction de revues prédatrices chez OMICS, la plus J Gen Practice
grande société produisant des revues prédatrices, basée en Inde. Je cherche le Journal of General Practice avec le lien que j'avais utilisé le 2 novembre 2019 et qui menait à l'image ci-contre (n'est plus accessible en mai 2020). Je voulais voir si le Dr Bernard Gay avait réussi à se faire enlever du comité de rédaction. Surprise car ce même lien ne m'a pas amené chez OMICS, mais chez Hilaris !!!!

Le même journal "Journal of General Practice" est donc accessible avec le même lien qui renvoie en fait à cette page. C'est la même revue, mais l'ergonomie sommaire a disparu, et la revue a meilleur look. Par contre le comité de rédaction liste toujours Bernard Gay, mais sa photo a disparu, contrairement à la revue précédente. Les objectifs sont toujours délirants : "This Scientific journal covers the following topics broadly such as General practice, Diagnosis, Primary health care, Surgery, Anesthesiology, Family medicine, General practitioner, Mental health, Child care, Immunology, Infectious diseases, Women’s health, Psychology and Neuroscience, Bowel diseases, Clinical pharmacy, Health systems, Pain, Public health and inflammation, Nursing and healthcare." Par contre la soumission des manuscrits n'est plus faite par une pièce attachée à un email. Il y a un système pour soumettre directement les articles sur le site.

CarioMême chose avec Journal of Dermatology and Dermatologic Diseases.. qui a deux français sur son éditorial board : Yvon Gauthier et Muriel Cario-André de Bordeaux (Mme Cario-André avait un diplôme chez OMICS.. voir image à gauche). Leurs photos sont sur le site, et je ne crois pas qu'ils soient proactifs pour enlever leurs noms (je les ai prévenus, mais cela ne les fait pas frémir).

En cherchant, Hilaris, la société qui édite plus de 100 revues, est basée à Bruxelles et pas en Inde comme OMICS. Une autre société basée à Bruxelles (pas la même adresse), Longdom, est aussi une émanation de OMICS. Il y a beaucoup de similitudes entre les sites de ces deux prédateurs… qui se professionnalisent même s'il y a encore des trucs fantastiques ou qui ne marchent pas du tout !!!! Combien de français sont sur les comités de rédactions de ces revues sans le savoir… 

Note ajoutée vers 17 h 00 : Merci à Mme Cécile Fovet-Rabot qui m'a signalé une erreur due à ma naïveté. En pratique, j'ai écrit "Par contre la soumission des manuscrits n'est plus faite par une pièce attachée à un email. Il y a un système pour soumettre directement les articles sur le site."….   et le site de soumission en ligne n'est pas un vrai site de soumission, il ne marche pas et propose de soumettre sous forme d'attachement à un email. Pas sur le bec, comme dit le Canard Enchainé !

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer