Frenxiv

Analyse de 44 plateformes de prépublications du domaine biomédical

Cet article de BMJ Open de fin 2020 a pour titre : « Systematic examination of preprint platforms for use in medical and biomedical sciences setting’. Toujours très intéressant de consulter tous les suppléments, ainsi que toutes les étapes du peer-review…  ce devrait être la norme pour toutes les revues. Cet article est très intéressant, avec beaucoup d’informations pour ceux qui veulent mieux comprendre ce système de prépublications, parfois découvert grâce à la COVID-19. J’ai traduit les résultats du résumé, mais c’est insuffisant pour goûter toutes les informations :

« Au total, 44 plateformes de prépublications ont été identifiées comme ayant une portée biomédicale et médicale, 17 (39 %) étaient hébergées par l’infrastructure de prépublications de l’Open Science Framework, 6 (14 %) étaient fournies par F1000 Research (l’infrastructure de l’Open Research Central) et 21 (48 %) étaient d’autres plateformes de prépublications indépendantes. Les plates-formes de prépublications étaient soit la propriété de groupes universitaires, de sociétés scientifiques ou d’organismes de financement à but non lucratif (n=28 ; 64 %), soit la propriété/partiellement la propriété d’éditeurs ou de sociétés à but lucratif (n=14 ; 32 %), soit la propriété de particuliers ou de petites communautés (n=2 ; 5 %). Vingt-quatre (55 %) plateformes de prépublications acceptaient des contenus de tous les domaines scientifiques, même si certaines d’entre elles comportaient des restrictions liées à la source de financement, à la région géographique ou aux attributions d’une revue affiliée. Trente-trois (75 %) plateformes de prépublications ont fourni des détails sur la sélection des articles (vérifications de base) et 14 (32 %) d’entre elles ont activement impliqué des chercheurs ayant une expertise du contexte du processus de sélection. Presque toutes les plates-formes de prépublications permettent la soumission à n’importe quelle revue à comité de lecture après la publication, disposent d’un plan de préservation pour l’accès de la lecture et la plupart ont une politique concernant les raisons de rétractation et la durabilité du service. »

Allez consulter la liste des plateformes de prépublications sur ASAPbio.

C’est intéressant de consulter la liste des plateformes non incluses dans ce travail. Des plateformes incluses ont peu de documents déposés…. et deux sont gérées par de petites communautés dont Frenxiv, un truc bizarre… Une archive française qui n’accepte plus de nouvelles soumissions !!  Semble gérée au profit d’un des fondateurs, Khaled Moustafa. Il gère aussi Arabixiv qui aussi n’accepte plus de nouvelles soumissions. Khaled Moustafa a déposé beaucoup de manuscrits courts étant souvent le seul auteur ! C’est une pratique qui questionne…. J’ai un peu regardé Frenxiv… à pleurer ! D’autres français dans le steering committee, et je suggère à l’Université Paris-Sud, Orsay d’avoir un peu de vigilance, ainsi qu’à l’université de Montpellier !

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer