Environ 50 % des articles de recherche de Nature sont publiés avec les avis des relecteurs en ligne

peer review open natureDepuis quelques années le groupe Nature s’engage pour la transparence du peer-review et tout progresse. Nous ne sommes pas encore au peer-review totalement ouvert avec les noms des relecteurs, mais les données publiés dans un éditorial du 1 mars 2022 sont très encourageantes.

J’ai repris ci-contre l’image de cet éditorial qui expose les taux de publications des avis des relecteurs par discipline. En 2021, ce sont 447 des 974 articles de recherche qui étaient accompagnés des avis anonymes des relecteurs. Ceci suppose les accords des relecteurs et des auteurs. Ce taux de 46 % pour 2021 va augmenter en 2022 puisque les 50 % ont été atteints en janvier et février. La revue Nature Communications a un taux de 69 %.

C’est une excellente initiative pour commencer à reconnaître le peer-review comme une activité académique, potentiellement valorisable pour une carrière, mais ceci suppose de faire sauter l’anonymat et tout est en bonne voie. J’ai des souvenirs de débats houleux lors des Peer Review Congresses (Chicago) du début des années 2000 sur le peer-review ouvert et nous étions très peu à le défendre.

Il m’est arrivé plusieurs fois de lire les avis des relecteurs et les réponses des auteurs d’un article publié. C’est toujours utile et intéressant sur un domaine que l’on connait bien.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer