pcr9

Peer-Review Congress J3 : partage de données, commentaires après publication

Plaisir de voir une présentation française de l’équipe de Rennes (Locher, Naudet). C’est Maximilian Siebert qui a présenté ‘Data Sharing and Reanalysis for Main Studies Assessed by the European Medicines Agency’. Il a eu beaucoup de bonnes questions auxquelles il a bien répondu. Ils ont cherché les essais de médicaments approuvés par l’agence européenne entre janvier 2017 et décembre 2019. 62 des 292 essais ont été tirés au sort et les données individuelles des patients ont été demandées aux sponsors. L’article est dans BMC Medicine (20 mai 2022) avec beaucoup de données. Il s’agissait d’un registered report BRAVO. Voici les résultats de l’abstract : Un total de 292 études principales dans 173 European Public Assessment Reports a été identifié. Parmi les 62 études échantillonnées de façon naudetaléatoire, 10 essais (16 %) ont communiqué les données des patients. Le nombre médian de jours entre la demande de données et leur réception était de 253 (IQR, 182-469). Pour ces 10 essais, 23 résultats primaires distincts ont été identifiés pour lesquels les conclusions ont été reproduites dans toutes les réanalyses. Par conséquent, 10 des 62 essais (16% ; IC 95%, 8%-28%) ont été reproduits. En ce qui concerne les 52 études sans données disponibles, l’évaluation de la reproductibilité n’a pas été possible. Quarante-huit des 52 promoteurs ont répondu à la demande. Les raisons du non-partage sont présentées dans l’image ci-contre. Il n’y a eu aucune modification du protocole d’étude original concernant le résultat primaire dans aucune des 10 études. Un spin (c’est-à-dire un biais d’interprétation) a été observé dans le rapport d’une étude.

hardwickeEnsuite, Robert Thibault a présenté une communication ‘Assessment of Postpublication Critique Policies and Practices at Top-Ranked Journals in 22 Scientific Disciplines’. En fait les commentaires après publication ne sont pas nombreux et n’ont pas d’impact sur les articles. Grosse étude qui vient d’être publiée fin août 2022 dans Royal Society Open Science. Ce sont les réseaux sociaux qui ont la main sur ces commentaires après publication.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer