Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
nejm ai

Intelligence artificielle et Médecine : Le NEJM AI arrive avec un modèle ‘abonnement’ et des sponsors

Points clés

De nombreuses revues publient dans le domaine de l’Intelligence Artificielle (IA) en science. Pour la médecine, il y a maintenant NEJM AI. Il vient concurrencer les compétiteurs proches ayant des stratégies différentes : le groupe JAMA a son AI center, le groupe Lancet a créé Lancet Digital Health, PLOS Digital Health, et il y en a d’autres…

Abonnement et comité de rédaction international

J’avais présenté NEJM AI en avril, et maintenant le numéro 1 de janvier 2024 est en ligne avec 8 articles, dont deux éditoriaux. C’est un mensuel, avec 12 numéros par an, une lettre hebdomadaire, et mise en ligne des articles dès acceptation. Le numéro 1 est en accès libre ; le modèle économique annoncé est l’abonnement (229 € par an). Il ne semble pas y avoir de nejm ai.sponsorsFTAs (Frais de Traitement des Articles) ou APCs…  Il y a des articles qui sont ‘Sponsored content’ dont celui signé par H Poon qui signe General Manager, Health Futures, Microsoft Research. Le numéro 1 a des publicités. Il semble que des sponsors et/ou annonceurs aident cet accouchement : Microsoft (Nuance), Viz.ai, et Lyric.

Le comité de rédaction est animé par un rédacteur en chef de Harvard (normal) : Isaac Kohane né à Genève ; il y a une executive editor qui est une norvégienne très francophile ; il y a des chinois, un anglais et un salarié de Google..  allez voir cette liste du comité de rédaction. Le rédacteur en chef a écrit un bon éditorial qui se termine ainsi : NEJM AI’s activities will extend considerably beyond the publication of a journal. We already host a popular podcast, NEJM AI Grand Rounds, a newsletter, and two to three seminars per year in a hybrid in-person/webcast format. We will organize international meetings with a specific thematic focus as the need arises. For example, we organized the Symposium for Responsible AI for Social and Ethical Healthcare (RAISE) that met at the end of October, and the white paper will be shared on our website and those of collaborating journals.

NEJM AI encourage l’utilisation des LLM

nejm ai.editoUn éditorial, signé des rédacteurs, expliquent la politique du NEJM AI en matière d’utilisation des LLM (voir image). Je traduis le résumé de cet éditorial : Les grands modèles de langage (LLM pour Large language models) promettent de révolutionner de nombreux aspects de la création et de la diffusion des connaissances scientifiques. Cependant, leur utilisation dans les écrits scientifiques reste controversée, en raison des préoccupations concernant la paternité, l’originalité, les inexactitudes factuelles et les « hallucinations » ou confabulations. C’est pourquoi plusieurs publications ont explicitement interdit leur utilisation. Au NEJM AI, nous avons choisi d’autoriser l’utilisation des LLM pour les soumissions, à condition que les auteurs assument l’entière responsabilité du contenu et reconnaissent correctement l’utilisation des LLM. Cependant, cette politique ne permet pas à un LLM d’être listé comme coauteur. Nous pensons que l’utilisation d’outils LLM peut aider les scientifiques à améliorer la qualité de leur travail scientifique et à démocratiser à la fois la création et la consommation de connaissances scientifiques, nous aidant ainsi à maximiser la capacité de la main-d’œuvre scientifique à produire des résultats scientifiques solides et novateurs et à les diffuser largement.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer