Ne soumettez pas d’articles ayant eu un support de l’industrie du tabac : MacCarthy de retour ?

Les rédacteurs de PLoS Medicine ont pris la décision de ne plus considérer les articles soumis qui ont eu un support de l'industrie du tabac. Cette décision est argumentée dans un éditorial, mais elle ne fait pas l'unanimité au sein des rédacteurs de journaux. Le BMJ, qui comme d'autres journaux lutte contre le tabagisme, n'a pas pris cette décision. Est-ce une forme de prohibition ?

"While we continue to be interested in analyses of ways of reducing tobacco use, we will no longer be considering papers where support, in whole or in part, for the study or the researchers comes from a tobacco company"

Ils développent leurs raisons dans un éditorial : 1) Le tabac est définitevement mauvais pour la santé, et quoi que l'on fasse, cela ne changera pas ; si les industries du tabac voulaient faire du bien, elles fermeraient leurs usines et toute recherche n'a qu'un objectif publicitaire ; 2) Depuis longtemps, l'industrie du tabac a manipulé les données de la recherche et elle a trop mauvaise réputation !

Circulez, rien à ajouter ! Il est très évident que l'industrie du tabac a eu des comportements inadmissibles, notamment pas des lobbying sur les institutions, mais je suis toujours gêné par les comportements de type MacCarthysme.

The PLoS Medicine Editors (2010) A New Policy on Tobacco Papers. PLoS Med 7(2): e1000237. doi:10.1371/journal.pmed.1000237

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Un commentaire

  • A mon sens interdire à lindustrie du tabac l’accès aux revues scientifiques releverait du même excès que d’interdire le droit d’expression à un certain parti politique de l’extrême (suivez mon regard). Si les règles de qualité scientifique (reviewers…) sont respectées, il n’y a pas de raison. Ce n’est pas parce qu’on explique que les fumeurs bénéficient d’un meilleur pronostic que les non fumeurs après certains accidents cardiovasculaires aigus que l’on fait l’apologie du tabac qui a largement démontré ses méfaits par ailleurs. De même les bienfaits des 2 verres de vin quotidien sont scientifiquement démontrés mais tout est dans la façon de le dire pour ne pas tomber dans l’incitation à l’alcoolisme. Autre question sur le tabac, à laquelle je n’ai jamais eu de réponse : les reviewers de la revue Tobacco Control peuvent-ils être objectifs?
    Dans tous les domaines l’existence de contre-poids est souhaitable et en général bénéfique.
    Dr Jean-Louis Gayet

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer