Le ‘post publication peer review’ ! Un oublié qu’il serait utile d’analyser

Dans un article mis en ligne le 10 août 2010, le BMJ publie une étude de cohorte sur les lettres électroniques en réponse aux articles. La question est : est-ce que les auteurs répondent correctement aux critiques pouvant invalider leur travail ? Un éditorial de D Altman  "Inadequate post publication review of medical research" apporte quelques commentaires pour attirer l'attention sur ce problème non résolu……

Entre octobre 2005 et septembre 2007, 105 critiques substantielles ont été adressées concernant 350 articles de recherche. 30 % des articles du BMJ ont donc ce que l'on assimile à un 'post publication peer review'. Ces critiques n'ont probablement pas été mentionnées lors du 'pre publication peer review' ! Article très intéressant quand on sait que beaucoup de journaux ne publient pas de lettres en réaction aux articles……Reprenons l'encadré du BMJ :

What is already known on this topic   Letters to the editor about research papers serve a useful role as post publication peer review and for advancement of science

What this study adds

Substantive criticism was raised against a third of research papers published in the BMJ yet authors responded to the criticisms in only half of these cases

No relation was found between the severity of the criticism and the adequacy of the reply, neither as judged by the editors nor by the critics

The critics were much more critical of the replies than the editors

Gotzsche P et al. Adequacy of authors' replies to criticism raisend in electronic letters to the editor: cohort study. BMJ 2010;341:c3926

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer