Qui sont les auteurs d’articles dans les « petits » journaux ?

Nous avons vu que dans les ‘grands journaux’, 20 % des articles avaient des auteurs honoraires ou fantômes… Que peut-être 50 % des auteurs avaient été auteurs avec des honoraires….C’est peut-être inférieur à ce qui est observé dans d’autres journaux….mais peu de données existent. Ana Marusic, rédactrice en chef du Croatian Medical Journal, vient de publier un éditorial dans The International Journal of Occupational and Environmental Medicine, accompagnant un article Néo-Zélandais dans le même numéro. L'article de New Zealand dit que parmi 43 académiques, 50 % reconnaissaient l'existence de problèmes sévères quant à la paternité des articles. Que dit Ana Marusic : dans le CMJ, environ 60 % des auteurs ne méritent la paternité de l’article !!! Son édito commence :


« Une enquête a montré que les rédacteurs de revue considéraient que 30 % des articles avaient des problèmes de paternité, mais ils ne considéraient pas cela comme important, et pensaient qu’ils manageaient bien ce problème ».Les rédacteurs de journaux ont peu de moyens pour contrôler la paternité des articles, et les auteurs ont toujours des réponses diplomatiquement correctes aux investigations des rédacteurs.

Le CMJ a maintenant ajouté une rubrique dans ses articles. Chaque auteur doit répondre à la question « Pourquoi vous pensez que vous méritez d’être auteur de cet article », et les réponses sont publiées. Depuis 20 ans, les ‘grands’ journaux ont ajouté en fin d’article, à coté des remerciements, une rubrique « Contributeurs », et le rôle précis de chaque auteur doit être décrit… C’est déjà bien… mais cela n’a pas empêché l’existence d’auteurs fantômes, de rédacteurs fantômes, d’auteurs honoraires et d’auteurs cadeaux….  Savez-vous bien différencier ces catégories ?

Marusic A. Problems of editors with authorship in small medical journals. IJOEM 2011;2:130-132.

Mitcheson H et al. Authorship issues at a New Zeland academic institution. IJOEM 2011;2:166-171.

 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • 1)Auteur fantôme = ghost author:
    a rédigé une partie importante de l’article ou l’a fortement évalué de manière constructive (critical apraisal) ou a analysé les données et en approuve le contenu mais n’apparaît pas dans la liste des auteurs.
    2)Auteur honoraire = auteur invité = guest author
    n’a pas rédigé ni analysé les données ni évalué l’article de manière constructive ou n’approuve pas le contenu de l’article mais apparaît dans la liste des auteurs.
    Mais quelle est la différence entre auteur honoraire et auteur invité? est-ce que l’auteur honoraire a été mis dans la liste des auteurs sans en être informé ni y être invité?
    Merci pour votre aide.
    Bien cordialement

    Répondre
  • Bonjour,
    les terminologies sont encore confuses, et la traduction des mots anglais ajoute à la confusion.
    Vous avez raison sur vos interrogations, et les guidelines de COPE évoquent « ghosts, guest and gift authors ». Ils n’emploient pas « honorary », terme utilisé dans les articles… je vais préparer pour lundi 26 un état des lieux….
    H Maisonneuve

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer