Les revues en open access ont la même qualité que les revues sur abonnement

Controverse difficile car les critiques contre l'Open Access sont nombreuses : il ne faut pas publier dans ces revues car elles seraient de moindre qualité ! L'article paru dans BMC Medicine en juillet 2012 (facteur d'impact de 6,04) est très documenté et passionnant. Il résumé tous les arguments pour et contre le modèle dit de l'Open Access. Le travail original semble bien fait en comparant des revues OA et des revues sur abonnement dans 2 bases, avec comme critère de substitution le facteur d'imapct : Web of Science (610 revues OA versus 7609 revues sur abonnement), et Scopus (1327 revues OA versus 11 124 revues sur abonnement). C'est un gros travail, un bel article qui demande une heure de concentration. Les observations sont nombreuses, et la conclusion principale : "Our results indicate that OA journals indexed in Web of Science and/or Scopus are approaching the same scientific impact and quality as subscription journals, particularly in biomedicine and for journals funded by article processing charges."

C'était mon opinion, mais avoir des données est utile. La notoriété (et la qualité ?) des revues purement gratuites, avec des auteurs payant des droits semble acquise et égale aux "anciennes revues". D'ailleurs, nombreuses sont les revues en OA avec des facteurs d'impact raisonnables, compte tenu de leur existence (souvent moins de 10 ans). Il faut du temps pour établir une notoriété.

Ils ont évalué la notoriété, mais pas réellement la qualité car c'est IMPOSSIBLE. ils ont quand même attaqué simplement PLoS ONE est disant que ce modèle de revue devrait baisser la qualité en général. Nous avons vu que le facteur d'impact de PLoS ONE n'avait pas augmenté comme attendu (voire baissé !).

Merci à Frédérique Pagès

Bjork BC, Solomon D. Open access versus subscription journals: a comparison of scientific impact. BMC Medicine 2012, 10:73 doi:10.1186/1741-7015-10-73

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Un commentaire

  • Quand je lis un article publié récemment par Plos One(Wald DS, Morris JK, Wald NJ (2012) Randomized Polypill Crossover Trial in People Aged 50 and Over. PLoS ONE 7(7): e41297. doi:10.1371/journal.pone.0041297) et dont tout le monde parle (et qui sera probablement très cité), je reste dubitatif quand à la qualité de Plos One (et si je généralise des revues en open access)… Mais cet article aurait très bien pu être publié pas une revue « classique »…
    De plus quand on lit que 2 des auteurs possèdent le brevet de la Polypill…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer