Faut-il refuser les publications des auteurs iraniens ?

Les embargos vis à vis des publications soumises par des auteurs iraniens existent, et ce sont des politiques explicites pour certaines revues, notamment américaines. Il s'agit surtout d'embargos américains dans tous les domaines, y compris la science. The Lancet a publié le 18 août 2012 une lettre de 3 chercheurs (2 iraniens, un anglais) demandant de ne pas respecter les recommandations diverses concernant cet embargo. Cet appel mentionne que des maisons d'éditions académiques ont récemment pris de nouvelles mesures contre des auteurs iraniens.

Nous avons évoqué ces questions plusieurs fois, mais je ne sais pas bien quelle position conseiller : les publications provenant d'Iran augmentent trop vite, des plagiats au plus haut niveau du gouvernement iranien ont été dénoncés, des pays ont des politiques d'embargo vis à vis de l'Iran, les sociétés des rédacteurs scientifiques ont des positions fermes pour ne pas appliquer ces embargos aux publications…

Lankarani KB et al. Embargo on publication of scientific papers from Iranian authors. The Lancet 2012;380:648-649.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 commentaires

  • La qualité des articles proposés doit subir la même critique que celles destinées à l’ensemble des articles.
    Pour quelles raisons barrer la route à l’Iran? Mêler la politique à la production des articles n’est pas sans griefs.
    Par ailleurs L’ICTR(International Clinical Trial register) de l’OMS montre une réelle activité de recherche de l’IRAN. Pas de barrières à ce niveau là…

    Répondre
  • bonjour Hervé,
    Nathanaël du GERAR, étant moi même originaire d’Iran, je ne peux réagir qu’avec passion et donc ne pas être objectif. J’aimerais tellement que les jeunes scientifiques iraniens soient reconnus par la communauté internationale.
    Je vais alors me limiter à citer le très respectable Stéphane Hessel dans « Tout comptes faits …ou presque » :
    « Le Savant n’a pas à se substituer au Politique et le Politique n’a pas à démissionner devant le Savant. Surtout si dans le couple, le Marchand s’est invité et s’ingénie à les jouer l’un contre l’autre dans l’espoir d’un profit substantiel. Quel est le rôle que joue la science d’aujourd’hui? »

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer