Affaire OGM/Séralini : la faute de la rédaction de Food and Chemical Toxicology ? Elsevier devrait-il rétracter la rétractation de FCT ?

Un éditorial reproche clairement au rédacteur de Food et à Elsevier la rétractation de l'article controversé de GE Séralini (billet du 12 décembre 2013). Il s'agit de cet article aux méthodes incorrectes avec une hypothèse montrant des risques des OGM. Le combat est sanglant entre pro et anti-OGM…   triste car c'est la science qui en supporte les conséquences délétères. Le titre de l'édito questionne "Inconclusive findings: now you see them, now you don't!

Cet éditorial de février 2014, publié dans Environmental Health Perspectives (EHP), explique que pour rétracter un article, selon COPE, il y a 4 raisons : "scientific misconduct/honest error, prior publication, plagiarism, or unEHPethical research". Pour les auteurs, aucune des 4 raisons n'était remplie, et Elsevier, propriétaire de la revue, membre de COPE a rétracté cet article…. Bonnes questions dans l'édito : cet article n'apportait aucune conclusion, mais participait au débat de la science, et peut-on encore le citer et comment ? Ces 3 auteurs américains (qui ne déclarent pas de conflits d'intérêts) demandent à Elsevier de rétracter cette rétractation ! Ils expliquent que le process de peer-review est mis en cause non seulement pour les scientifiques, mais aussi pour le public ! à lire attentivement !

Dans mon billet du 12 décembre 2013, j'ai proposé de retirer d'autres articles dont les conclusions posaient problème (dont un article du Lancet) : impossible, impossible ! Merci aux commentateurs de ce billet du 12 décembre 2013, car cette histoire est très compliquée. Le commentaire de Aliboron (3 février 2014) nous a signalé que Médiapart investiguait aussi cette controverse, et signalait les très très nombreux conflits d'intérêts…  dans le domaine alimentaire : serait-ce pire que pour les médicaments ? OUI, pour moi, mais discutable…

EHP a un facteur d'impact 7,260,et est une des meilleures revues de santé publique, supportée par 'National Institute of Environmental Health Sciences, National Institutes of Health, U.S. Department of Health and Human Services'. Dans ce même numéro de février 2014, EHP publie une rétractation pour erreur honnête !

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer