Medical Writing : bonne revue pour les rédacteurs scientifiques ayant une orientation ‘industries de santé’

Medical writingJe suis un lecteur régulier de Medical Writing, revue qui a remplacé The Write Stuff en 2012. Medical Writing est la revue de EMWA (European Medical Writers Association) société savante européenne qui fédère les rédacteurs qui travaillent pour les industries de santé. Le rédacteur en chef (Phillip Leventhal) est basé à Paris, et il gère bien la rédaction. La copy editor (Amy Whereat) est basée en région parisienne. Bonne revue de plus de 80 pages, bien présentée, chez Maney Publishing.

Le numéro 1 de mars 2014 était sur « Software for medical writers » avec plein de bons trucs. Le numéro 2 de juin 2014 avait pour thème « Pre-approval regulatory writing ». Le numéro 3 de septembre 2014 avait pour thème « Non-clinical health writing », avec des articles très documentés sur la rédaction dans certaines disciplines : 3 articles sur le vétérinaire, et d’autres articles sur la rédaction dans les domaines : cosmetic, REACH (Registration, Evaluation, Autorisation, and restriction of CHemicals), pesticide, nanoapplications, in vitro diagnostics, bioanalytical reports. Ce sont des directives très précises. Le numéro 4 de décembre 2014 aura pour thème « Post-approval regulatory writing». Ces numéros sont des aides précieuses pour les jeunes rédacteurs qui travaillent pour les industries de santé, et les agences de régulation des produits de santé. Il y a parfois une rubrique de news sur EMA (European Medicine Agency).

BRAVO, j’aime bien recevoir le numéro que je peux aussi consulter en ligne.

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer