Dr Fraude a été embauché comme rédacteur par des revues prédatrices

Fake editorNotre monde des revues est très malade… Dans Nature du 23 mars 2017, un article intitulé « Predatory journals recruit fake editor’ a un sous-titre ‘An investigation finds that dozen of academic titles offered Dr Fraud – a sham, unqualified scientist – a place on their éditorial board

Des chercheurs polonais ont créé un CV de très mauvaise qualité avec le nom de Anna O Szust, ce qui veut dire fraude en polonais. Les intérêts académiques sur le CV étaient les sciences cognitives, la théorie de la science et du sport. Ce CV a été envoyé à 360 revues, choisies selon 3 groupes : des revues prédatrices (liste de J Beall), des revues indexées dans le DOAJ, et des revues indexées dans Web of Science. L’article de Nature détaille toutes les réponses et échanges avec les revues.

En bref, pour les 120 revues du Web of Science, 40 % ont rejeté le CV et 60 % n’ont pas répondu. Pour les 120 revues du DOAJ, 7 % ont accepté la candidature, 38 % ont rejeté le CV et 55 % n’ont pas répondu. Pour les 120 revues prédatrices, 33 % ont accepté la candidature, 13 % ont rejeté le CV et 54 % n’ont pas répondu. Plein d’anecdotes, dont les revues ayant proposé un partage des profits….  Lorsque le Dr Fraude a été ‘engagé’ et mis sur un comité de rédaction, il a été impossible de faire enlever son nom.

Bon article (22 mars 2017), documenté, dans The New Yorker à propos de Dr Fraud.

Ce type de recherche emploie des méthodes qui avaient été un peu décriées lors du travail de J Bohannon qui avait piégé des revues prédatrices en soumettant des articles inventés. Rien n'a changé depuis 2013… sauf que c'est la revue Science qui avait publié Bohannon…

Notre communauté est peu préparée à cela : je connais des experts français sur des comité de rédaction de revues très très douteuses, et ils ne s’en offusquent pas du tout. Ils donnent leur caution à des bandits. D’autres experts ont essayé en vain de faire enlever leur photo d’identité de ces sites !

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer