Pas beaucoup de rétractations d’articles en médecine d’urgence ! Spécialité jeune et vertueuse ?

Bonne étude sur les rétractations de la spécialité "Emergency Medicine", parue dans la revue Euroepan Emergency Medicine Journal Emergencyavec un titre ambitieux "A systematic review of retracted publications in emergency medicine". Je dis titre ambitieux, car le mot systématique dans le titre est vendeur, sans bien correspondre au travail qui n'évoque pas PRISMA, et sans enregistrement de protocole, etc…   Pas grave, l'article est bien.

Contrairement à une discipline comme l'anesthésie, la médecine d'urgence a eu 28 rétractations d'articles. L'anesthésie a largement dépassé les 300 rétractations (Reuben, Boldt et Fujii sont des champions). La première rétractation en médecine d'urgence date de 2001, et 22 revues ont rétracté ces 28 articles.Le facteur d'impact médian de ces 22 revues était de 1,03. La durée médiane entre la publication de l'article et sa rétractation était de 306 jours, ce qui est plutôt court. Onze des 28 rétractations étaient des auteurs provenant de l'Europe, normal pour une revue européenne, ensuite 8 asiatiques, 5 américains du nord. Les articles rétractés ont été cités en moyenne 14 fois.. c'est embêtant si les citations ont été faites sans connaissance de la rétractation…

La moitié (14) des rétractations ont été faites par les rédacteurs. Les raisons ont été : 8 pour plagiat, 3 pour duplication, 2 pour overlap. Dans 17 cas, la rétractation n'invalidait pas les résultats. 27 des 28 articles rétractés étaient accessibles sur le net (c'est bien), mais seulement 11 avaient une mention rouge sur le pdf (watermarking).

Les auteurs ont utilisé le modèle mis sur le site de EASE, et que nous avons développé. Il facilite la comparaison entre études de ce genre, mais ces études sont rares dans les spécialités.

Merci à Y Freund

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Un commentaire

  • Merci pour le billet. C’est une joie de se retrouver sur un blog que l’on lit !
    Petites précisions:
    – premier paragraphe de la méthode:- « The review was conducted and reported according to the Preferred Reporting of Items for Systematic Reviews and Meta-Analyses Protocols (PRISMA-P) statement »
    – enregistrement pas possible, en tout cas pas sur PROSPERO (nous avons essayé et ça a été refusé par PROPSERO): PROSPERO is an international database of prospectively registered systematic reviews …. where there is a health related outcome. Ce qui n’est pas le cas ici.
    – nous ne cherchons pas à spiner notre titre, nous avons fait une « revue systématique » (recherche systématique, avec les équations de recherches disponibles, sur plusieurs bases de données, dont de la littérature grise)
    Bonne journée!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer