Nouveau site pour New England J Medicine : bravo… Nous lirons bientôt les articles avec les oreilles sur un smartphone

NEJMLa compétition des revues est aussi technologique et, après d'autres, le New England Journal of Medicine a lancé un site internet avec une navigation plus fluide. A première vue, c'est pas mal… 

Le NEJM utilise une plateforme, Atypon, qui a été adoptée par d'autres revues… comme celles de ACS (American Chemical Society), de l'ATS (American Thoracic Society), des groupes Elsevier et Taylor & Francis et bien d'autres d'autres… Une compétition existe entre ces plateformes pour revues électroniques, et HighWirePress est aussi une firme majeure (BMJ par exemple,..). Les revues utilisant des plateformes commerciales ou mutualisées offrent des fonctionnalités similaires. La plateforme de F1000Research est utilisée par les revues déposant des preprints avant un peer-review ouverts, par exemple Gates Open et Wellcome trust.

NEJM garde les noms des auteurs sur les sommaires en ligne, contrairement au BMJ. NEJM, contrairement aux concurrents direct (Lancet, JAMA, BMJ) n'a pas créé des revues filles.

Le NEJM ne publie que des revues narratives (clinical practice reviews et other reviews), et ne participe pas aux mouvements type Cochrane pour promouvoir les revues systématiques. Le NEJM n'a pas de format hybride permettant aux auteurs qui le souhaitent de payer pour mettre immédiatement en accès libre un article, bien que certains articles, à la discrétion de la rédaction, soient en accès libre. Tous les articles sont en accès libre après 6 mois "Six months after publication, NEJM makes full texts of all research articles available free of charge at NEJM.org. Certain materials may be released sooner at the discretion of NEJM editors. NEJM makes unrestricted immediate online access free to more than 90 low-income countries. NEJM does not offer an author-pays model, and there is no charge to submit or to publish in NEJM." Le modèle économique pour une revue très profitable appartenant à une société savante reste l'abonnement… mais les ressources pharmaceutiques (ventes de tirés à part) permettent d'assurer la plupart des ressources. Le NEJM ne publie aucun rapport financier, mais les rédacteurs sont surnommés les oies dorées.

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer