Les finances de PLOS vont moins bien : modèle APC pose-t-il problème ? Compétition avec Scientific Reports, etc…

Le rapport financier de 2017 du groupe PLOS a été rendu public en décembre 2018 (rapport des auditeurs le 30 avril 2018). Les données principales sont sur le site de PLOS, et des commentaires sur divers blogs, dont surtout Scholarly Kitchen le 3 janvier 2019. PLOS a dû prendre de l'argent dans les réserves qui restent encore conséquentes….

PLOS papersPLOS est une organisation privée non profitable, émanant de la bibliothèque de l'université de Stanford. Depuis fin 2016, il y a eu quelques mouvements au sein des directeurs. Les revenus sont liés au nombre d'articles publiés, avec un APC (Article Processing Charge) de 1 595 US dollars par article. Le nombre d'articles publiés (taux d'acceptation entre 60 et 70 %) est passé d'environ 35 000 en 2013 à moins de 25 000 pour 2017 et 2018 (image ci-contre prise sur Scholarly Kitchen). PLOS a fait des investissements qui se sont révélés négatifs, en voulant développer son propre système de soumission/management des articles. De ce fait, des collaborations sont privilégiées avec bioRxiv pour les preprints, et protocols.io pour les protocoles, …. 

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer