La liste de Beall des revues prédatrices serait de retour ! Prudence ! J Beall ne semble pas associé au projet

BeallJ'ai découvert la liste de Beall revisitée : ce sont les archives de Beall mises à jour…   Qui fait cette nouvelle liste ? Pas clair ! Qu'en pensent les lecteurs qui connaissent bien le sujet des revues prédatrices ? Est-ce que cette liste sera pérenne ?

Les revues prédatrices sont toujours très actives : 15 articles publiés dans ces revues lors d'un séminaire que j'ai animé en Guinée en février 2019 ; des informations dans les revues indiennes avec des interviews de ces escrocs. Rappelons que J Beall maintenait une liste des revues prédatrices et qu'il a dû arrêter son activité sous la pression de son Université et de quelques opposants… plusieurs billets ont expliqué le combat de J Beall.

Comme la liste originale, il y a la liste des maisons d'éditions, et la liste des revues. Ces listes sont actualisées, ce qui est utile. Les critères d'inclusion ne sont pas explicites. L'onglet 'Other' est intéressant, car il y a :

Pour éviter les revues prédatrices, je conseille les ressources du Cirad qui sont en français. Le Cirad estime que 9 % de ses chercheurs ont publié dans des revues prédatrices en 2016. Je compte le groupe Frontiers parmi les prédateurs, bien que des chercheurs soient contents de publier dans les revues de ce groupe qui met dehors des rédacteurs probablement rigoureux.

Est-ce que ce projet va concurrencer d'autres listes de revues prédatrices ? Prudence quand même, car les auteurs de ce site ne sont pas clairement identifiés…  Qui peut m'aider ?

Partagez cet article sur les réseaux:
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer