Universités Paris Diderot, et Lyon 1, Hôpital Robert Debré, Inserm : cautionnent-ils les revues prédatrices ? NON, bien sûr.

Ce billet du 12 mai 2019 à 6 heures a été modifié le 14 mai à 23 h pour retirer les mentions à l’affiliation Lyon 1 alors que cette affiliation est sur le site de la revue. Je respecte la demande de la première auteure, et je laisse la traçabilité de la modification (trop de sites changent des informations sans le dire aux lecteurs, ce qui n’est pas intègre….).

22 mai 2019 à 9 heures : les auteurs ont pu enlever leur article du site de la revue BRAVO (parfois c’est impossible). Je les félicite.

Note du 26 février 2020 : le lien original est corrompu, j’avais archivé le pdf original que je vous propose de consulter pour information ; l’article a été republié avec un titre un peu changé dans Frontiers in Neurology en octobre 2019, avec un auteur en plus !!.

Il est regrettable de constater que des équipes françaises, et leurs institutions, cautionnent des revues prédatrices. C’est plus fréquent que l’on ne l’imagine. Vous lirez avec surprise un article dans la revue Integrative Pediatrics and Child Care, paru en janvier 2019  Ci-dessous l’affiliation des auteurs dans l’article (à gauche Université Paris Diderot et Hôpital Robert Debré) et l’affiliation sur le site web de la revue (à droite, Inserm, Lyon 1). Le site web de cette revue est instable et change parfois. J’ai archivé le pdf et l’image de droite qui n’est pas toujours en ligne….  mais l’affiliation de la première auteure sur le pdf en ligne (UMR 1141 Inserm – Université Paris Diderot. Robert Debré Hospital, 48 Boulevard Sérurier, 75019 Paris, France) n’est pas la même que sur le site internet (Lyon Neuroscience Research Center. INSERM U1028, CNRS UMR 5292, Claude Bernard University Lyon 1, France). Que contrôle la revue ?

int ped child care

inkedgoulème li

inkedgouleme 1 li

 InkedGouleme 1_LI

InkedGoulème_LI

J’ai des remarques :

  1. La revue semble assez peu fiable ; elle n’est indexée nulle part, et pas dans le registre des revues en Open Access, le DOAJ ; c’est excusable car elle est récente (2018) ; cette revue a des instructions aux auteurs très légères, publie en quelques semaines, ne doit pas faire de peer-review, et fait payer § 999 pour un article de recherche, § 799 pour articles courts ; tout semble amateur ; j’ai d’ailleurs reçu un spam car ils me prennent pour un pédiatre ; les articles ont un logo ‘Gratis’ assez cocasse ; Gratis est le nom de ce groupe qui publie une vingtaine de revues ; les revues du groupe ont des titres qui commencent avec ‘integrative’ (voir immage ci-dessous) ;
  2. La qualité de l’article semble moyenne car il n’y a pas de chapitre ‘Résultats’, ce qui pour un article original est vraiment original ! Cet article écrit a probablement été refusé ailleurs, et ensuite les auteurs l’ont mis dans cette revue en payant. Vont-ils le lister sur leurs CVs ? J’ai archivé un pdf, des copies écran, car la revue est destinée à disparaître probablement.. parfois le site est déconnecté…. ou fonctionne mal…
  3. La faute à qui ? Est-ce que les auteurs l’ont fait par ignorance, ou volontairement ? Les institutions ont des responsabilités à plusieurs niveaux : elles n’informent pas suffisamment leurs chercheurs, elles versent de l’argent à des revues prédatrices, elles ne contrôlent pas les CVs qui listent ces articles de complaisance. Ce sont peut-être 5 à 10 % des chercheurs français qui publient dans des revues prédatrices.
  4. Si la communauté laisse faire et est contente, je dis BRAVO. cheif

J’ai regardé le board, constaté qu’il y avait un Editor in Cheif…  avec donc une faute d’orthographe pour Cheif !!J’ai écrit à 4 des 20 membres listés sur le board, et j’ai eu une réponse en quelques heures : « Thank you for reaching out. I did reach out to them initially as being a young author. Then they asked me to be on their board. I accepted. They sent me garbage articles and I gave them feedback. They published them anyway. I have emailed them multiple times to take me off their board but I have never received a response. It is a predatory journal. Be careful. »

J’ai informé la première auteure de cet article, et elle m’a répondu très courtoisement, ce dont je la remercie. Est-elle victime plutôt que coupable ? Je peux faire l’hypothèse que la première auteure connaisse mal le système, et se fasse prendre.. Que les co-auteurs séniors se fassent prendre… cela me semble mettre en évidence le laxisme des auteurs qui sont parfois de complaisance et ne regardent pas les données, ni la revue.. Le principal, c’est d’être accepté ! ETONNANT. Cela n’est pas un jugement sur les compétences professionnelles de ces soignants. Je leur suggère de ne pas accepter d’être sur le comité de rédaction de ces revues s’ils sont sollicités. Ils devraient demander de retirer l’article pour le publier ailleurs. J’ai détaillé des cas similaires avec des chercheurs français qui ont republié.

Integrative__

Voici le spam pour info :

Dear Dr. Herv,

Integrative Pediatrics and Child Care (ISSN: 2637-966X) is a promising journal successfully running and is about to release the Volume 2 Issue 1. To view the journal please click here.

We will publish all types of articles: Research/Review/Case reports/Commentaries/Short communications and we follow the Double-blind peer review process to maintain the quality in the articles that are being published in our journal. Based on your eminence and contribution towards the scientific community we request you to publish your work in our Integrative Pediatrics and Child Care.

To view the articles published, please view the link: http://www.gratisoa.org/journals/index.php/IPCC/issue/archive You may submit your manuscript through online: http://www.gratisoa.org/journals/index.php/ipcc/about/submissions

We are looking forward to hear your thoughts on submission of manuscript.

Thank you very much for your time and consideration in advance.

Sincerely,

Jamie Logan, Editorial Office
Integrative Pediatrics and Child Care
Trolley Square, Suite 19C Wilmington, DE 19806, USA

PS : à cette adresse, j’ai trouvé 26 sociétés commerciales

PS du 13 mai à 18 h 15 : j’ai fortement énervé des collègues…  je réponds demain…

Partagez cet article sur les réseaux:
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles populaires

Archives mensuelles

Suivez-nous

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

Tags

Vous pourriez aussi aimer